Fleurs du Firdaws

Au Nom d'Allah le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux As-Salamou 'Alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou Louange a Allah, le créateur de toutes choses, maitre de l'univers qui s'est installé Lui même sur le trône Louange a Allah
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
halal en danger, hallal viande
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Partenaires
Rue Du fric, jeu d'immobilier multijoueur
Top sites bismillah
Référencement des sites islamiques
meilleurs sites islamiques
<data:blog.pageTitle/>

Partagez | 
 

 réponse dans la tombe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fleursduparadis
Je suis incollable!! insha Allah!!
Je suis incollable!! insha Allah!!
avatar

Date d'inscription : 12/03/2010

MessageSujet: réponse dans la tombe   Jeu 20 Sep - 21:29

bismillahi

Salam aleyk

Je voulais poser une question sur le fait que lorsqu'on meurt on voit tout les matin l'enfer ou le paradis, en gros on aura la réponse de ce qui nous attend... mais il y'aura ceux qui passeront un séjour en enfer ensuite il partiront au paradis eux donc pour eux il verront quoi? le paradis?

salam aleykoum
Revenir en haut Aller en bas
Mahdiya
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!
avatar

Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: réponse dans la tombe   Jeu 20 Sep - 22:06

bismillahi

Salam aleyk

Oukhty je veut bien que tu me donne les sources sur le fait qu'on verras chaque matin le paradis ou l'enfer.

parcequ'il me semblait qu'on ne connaissait notre destination qu'au jours du jugement. Allahu a3lem.

Je ne dis pas que tu as tord hein, c'est juste que comme je ne sais pas cela si tu peu m'apprendre quelque chose ce seras avec plaisir incha'Allah

Baraka Allahu fiki
Revenir en haut Aller en bas
abida388
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!


Date d'inscription : 12/04/2010

MessageSujet: Re: réponse dans la tombe   Lun 24 Sep - 3:22

Salam

j'espères vous allez toutes bien

pour te répondre okhti mahdiya


dans notre tombe si on est destiné au paradis on verra dans notre tombes les délices de la tombes, une sorte de mini paradis et si on est destiné en enfer on aura dans notre tombe des supplices et donc une sorte de mini enfer voici les sources qui évoquent ces chatiment et délices : par contre je n'ai pas lu pour le matin et le soir

Hadith rapportés par Al Barâ Ibn Âzîb (radhia Allâhou anhou), qui raconte :

Nous sommes sortis vers Baqi' (le cimetière de Médine), (un jour) à l'occasion d'un enterrement, en compagnie du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam). Lorsque nous arrivâmes, la tombe n'était pas encore creusée; le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) s'assit et nous nous assîmes autour de lui, (nous étions tellement silencieux et tranquilles que c'était) comme s'il y avait des oiseaux sur nos têtes.Il (sallallâhou alayhi wa sallam) avait un bâton dans sa main qu'il utilisait pour gratter la terre. Il leva alors la tête et dit, en deux ou trois fois: "Demandez la protection d'Allah contre le châtiment de la tombe."

Puis il dit: Le serviteur croyant, lorsqu'il est sur le point de quitter ce monde et de passer dans l'Autre (Al Âkhirah), des anges au visage resplendissant descendent du ciel –c'est comme si leur visage était un véritable soleil-, emportant avec eux un linceul et du parfum provenant du Paradis. Ils s'asseyent avec lui (et ils sont tellement nombreux qu'ils arrivent) jusqu'où porte le regard. Puis, vient l'ange de la mort (malak oul mawt) qui s'assoit auprès de sa tête et dit: "Ô âme pure ! Sors (et viens rejoindre) un pardon et un agrément venant d'Allah."

Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) ajouta: Elle (l'âme) s'écoule et sort alors (aisément) comme la goutte coule de l'outre. (L'ange de la mort) la saisit; (mais) dès qu'il l'a prise, (les autres anges présents) ne la laisse pas entre ses mains un instant; ils la portent à leur tour et la posent dans le linceul et la parfument. Emane alors d'elle (un parfum comparable) à la meilleure flagrance de musc qui puisse être trouvée sur terre. Il (sallallâhou alayhi wa sallam) continua: Ils (les anges concernés) montent alors en l'emportant. Ils ne passent en sa compagnie auprès d'aucun groupe d'anges sans que ceux-ci ne s'enquièrent: "Quelle est donc cette âme pure ?"

Ils répondent alors: "(C'est celle de) Un tel, fils d'untel", et ils la nomment en citant les plus beaux prénoms par lesquels on le désignait dans ce monde, jusqu'à ce qu'ils arrivent avec elle au ciel le plus proche. Ils demandent la permission d'entrer et celle-ci leur est accordée. L'accueillent alors ceux qui vont la conduire au ciel suivant, jusqu'à ce qu'elle parvienne au septième ciel. Allah -l'honoré et l'exalté- dit: "Consignez le Livre de mon serviteur dans le 'illiyîn (au sujet duquel le Qour'aane dit qu'il s'agit d' un livre cacheté ! Les rapprochés (d'Allah : les Anges) en témoignent", c'est à dire le Livre des bons serviteurs…) et retournez le vers la terre, parce que c'est d'elle que je les ai créé, c'est vers elle que je les retourne, et c'est d'elle que je les retirerai une nouvelle fois" Il (sallallâhou alayhi wa sallam) continua: Son âme est donc ramené à son corps. Deux anges viennent alors, le font s'asseoir et lui demandent: "Qui est ton seigneur ?" Il répond: "Mon Seigneur est Allah." Il lui demandent ensuite: "Quelle est ta religion ?" Il réplique: "Mon dîn est l'Islam". Il le questionnent encore: "Qui est cet homme qui a été envoyé vers vous ?" Il dit: "Il est le Messager d'Allah." Il lui demandent enfin: "Et (d'où tiens-tu) ta connaissance (au sujet de ce que tu affirmes) ?" Il réplique: "J'ai lu le Livre d'Allah, j'ai apporté foi en lui et j'ai attesté de sa véracité." Un appel est alors lancé du ciel: "Mon Serviteur a dit la vérité. Tapissez donc le Paradis pour lui, habillez-le de vêtements du Paradis et ouvrez lui une porte celle-ci."

Il (sallallâhou alayhi wa sallam) dit: Lui parviennent alors sa brise et son parfum; sa tombe est élargie jusqu’où porte le regard. Il (sallallâhou alayhi wa sallam) ajouta: Et un homme au beau visage, bien habillé et parfumé vient auprès de lui et lui dit: "Accepte la bonne nouvelle qui va te réjouir: Voici le jour qui t’avait été promis." Il (le défunt) lui dit alors : "Qui es-tu ? Ton visage est celui (de la personne) qui apporte le bien." Il répondra : "Je suis (la matérialisation de) tes bonnes œuvres." Il (le défunt) demandera alors: "Ô mon Seigneur ! Fais survenir l’Heure (dernière), afin que je puisse retourner auprès de ma famille et de mes biens."

Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit (ensuite): Et le serviteur kâfir, lorsqu’il est sur le point de quitter ce monde et de passer dans l'Autre, des anges au visage noirci descendent du ciel vers lui avec de la bure. Ils s'asseyent avec lui (et ils sont tellement nombreux qu'ils arrivent) jusqu'où porte le regard. Puis, vient l'ange de la mort (malak oul mawt) qui s'assoit auprès de sa tête et dit: "Ô âme répugnante ! Sors vers la colère et le mécontentement d’Allah."

Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit: L’âme se répand alors partout dans son corps et il l’arrache comme on arrache une broche de la laine trempée. Il la saisit; (mais) dès qu'il l'a prise, (les autres anges présents) ne la laisse pas entre ses mains un instant; ils la portent à leur tour et la posent dans cette bure. Emane alors d'elle (une puanteur comparable) à la pire pestilence d'un cadavre qui puisse être trouvée sur terre. Ils (les anges concernés) montent alors en l'emportant.

Ils ne passent en sa compagnie auprès d'aucun groupe d'anges sans que ceux-ci ne s'enquièrent: "Quelle est donc cette âme répugnante ?" Ils répondent alors: "(C'est celle de) Un tel, fils d'untel", et ils la nomment en citant les pires prénoms par lesquels on le désignait dans ce monde, jusqu'à ce qu'ils arrivent avec elle au ciel le plus proche. Ils demandent la permission d'entrer et celle-ci leur est refusée. Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) récita alors (le passage du Qour'aane faisant allusion à cela): "(…) les portes du ciel ne leur seront pas ouvertes, et ils n'entreront au Paradis que quand le chameau pénètre dans le chas de l'aiguille." (Sourate 7 / Verset 40)

Allah -l'honoré et l'exalté- dit: "Consignez Son Livre dans le sidjîn (au sujet duquel le Qour'aane dit qu'il s'agit d' "un livre déjà cacheté (achevé)", le Livre des libertins…) dans la terre inférieure (ou profonde)." Son âme est alors jetée – puis le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) récita (un autre passage coranique): "(…) car quiconque associe à Allah, c'est comme s'il tombait du haut du ciel et que les oiseaux le happaient, ou que le vent le précipitait dans un abîme très profond." (Sourate 22 / Verset 31)

Son âme est donc ramenée à son corps et deux anges viennent alors, le font s'asseoir et lui demandent: "Qui est ton seigneur ?" Il répond: "Ah ! Ah ! Je ne sais pas…" Il lui demandent ensuite: "Quelle est ta religion ?" Il réplique: "Ah ! Ah ! Je ne sais pas…". Il le questionnent encore: "Qui est cet homme qui a été envoyé vers vous ?" Il dit: "Ah ! Ah ! Je ne sais pas..." Un appel est alors lancé du ciel: "Il a menti. Tapissez donc l'Enfer pour lui et ouvrez lui une porte vers le Feu." Lui parviennent alors (les effets de) sa chaleur et son vent brûlant; sa tombe se rétrécit sur lui au point où ses côtes se retrouvent emboîtés (les uns dans les autres). Un homme au visage laid, mal vêtu et puant vient auprès de lui et lui dit: "Accepte la nouvelle qui va te déplaire: Voici le jour qui t’avait été promis."

Il (le défunt) lui dira alors : "Qui es-tu ? Ton visage est celui (de la personne) qui apporte le mal." Il répondra : "Je suis (la matérialisation de) tes œuvres malsaines." Il (le défunt) demandera alors: "Ô mon Seigneur ! Ne fais pas survenir l’Heure (dernière, et ce, apparemment, afin qu'il ne soit pas jugé définitivement et qu'il n'ait pas à supporter des tourments encore plus terribles.)"




Revenir en haut Aller en bas
abida388
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!


Date d'inscription : 12/04/2010

MessageSujet: Re: réponse dans la tombe   Lun 24 Sep - 3:22

Salam

et il y a sa aussi

rapporté par Abou Dawoud (n° 4127) et déclaré authentique par al-Albani dans Sahihi Abou Dawoud d’après Al-Baraa ibn Agib (P.A.a) qui dit : « Nous sortîmes avec le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) pour accompagner la dépouille mortelle d’un homme issu des Ansar à sa dernière demeure. Nous arrivâmes à la tombe avant qu’elle ne fût complètement creusée et nous nous installâmes avec le Messager (bénédiction et salut soient sur lui) autour de la tombe, dans un silence tel qu’on dirait que des oiseaux perchaient sur nos têtes. En ce moment, le Prophète tenait un bout de bois et perçait le sol avec. Et puis il éleva sa tête et dit : implorez la protection d’Allah contre le châtiment infligé dans la tombe (il le dit trois fois ou deux ) Puis il poursuivit : « quand un fidèle serviteur quitte ce monde pour l’Au-delà, il lui vient depuis le ciel des anges blancs dont le visage est aussi radieux que le soleil. Ils s’installeront à vue d’œil de lui et seront munis de linceuls et du parfum paradisiaques. C’est alors que l’ange de la mort viendra s’asseoir près de sa tête et lui dira : ô bonne âme ! Sors pour jouir du pardon et de la miséricorde divine. Elle sortira en coulant comme une goutte d’eau qui échappe de la bouche d’un outre. Quand l’ange de la mort recevra l’âme, les autres anges s’en saisiront tout de suite et la mettront dans le linceul et la baigneront dans le parfum et elle en recevra la meilleure odeur de musc sur terre. Les anges remonteront porteurs de cette âme, et chaque fois qu’ils passeront auprès d’un groupe d’ange, ceux-ci diront : « quelle est cette bonne âme ? » - Ils répondront : c’est celle d’Un tel fis d’Un tel en employant les meilleurs noms que le défunt avait dans sa vie d’ici-bas. Arrivés au ciel le plus bas, on en sollicitera l’ouverture qui sera obtenue sitôt demandée. Au niveau de chaque ciel l’âme sera accueillie par les meilleurs et accompagnée jusqu’au ciel suivant ; et ce jusqu’à son arrivée au septième ciel. C’est alors qu’Allah dira : « Placez les écritures concernant mon serviteur dans les plus hautes sphères du septième ciel. Puis ramenez-le à la terre puisque c’est à partir d’elle que j’ai créé mes serviteurs et c’est en elle que je les retournerai et c’est à partir d’elle que Je les ressusciterai. Et puis son âme sera ramenée à son corps, et deux anges se présenteront à lui et le mettront debout et lui diront,

- « Qui est ton Maître »

- « Allah est mon Maître »

- « Quelle est ta religion ? »

- « L’Islam est ma religion »

- « Qu’en est-il de cet homme qui vous a été envoyé ? »

- « Il est le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) »

- « Comment l’avez-vous su ? »

- « J’ai lu le livre d’Allah et y ai adhéré et cru en lui »

Une clameur dira depuis le ciel : « Mon serviteur a dit vrai. Préparez-lui un lit et des vêtements au paradis. Ouvrez-lui une porte débouchant sur le paradis de sorte qu’il pourra en recevoir l’avant-goût et la fraîcheur. On lui élargira sa tombe l’espace d’une vue d’œil, et un homme se présentera à lui pour lui dire ceci : « sois rassuré que ce jour est celui qui t’était promis. »

- « Qui es-tu puisque ton visage présage du bien ? ! »

- « Je suis ta bonne œuvre ! »

- « Maître, fais venir l’Heure pour que je puisse rejoindre ma famille et mes biens »

Quand un serviteur infidèle quitte la vie d’ici-bas pour l’Au-delà, lui viendront du ciel des anges noirs munis de serviettes dures et ils s’installeront à vue d’œil de lui. Puis l’ange de la mort viendra s’asseoir près de sa tête et dira : « ô âme mauvaise ! Sors pour faire l’objet de la colère d’Allah et Son dépit. L’âme se dispersera alors dans son corps. Mais on l’en extraira de manière à déchirer les veines comme une brosse en fer que l’on retire de la laine mouillée. L’ange de la mort la prendra. Et les autres anges s’en saisiront tout de suite et l’envelopperont dans leurs serviettes dures dont se dégagera l’odeur la plus nauséabonde sur terre. Ils remonteront avec cette âme et, chaque fois qu’ils passeront près d’un groupe d’anges ceux-ci diront :

- « Quelle est cette mauvaise âme ? »

« C’est Un tel fils d’Un tel » en employant les plus désagréables noms dont on l’appelait ici-bas. Et, ce jusqu’à ce qu’ils arrivent au ciel le plus bas. Puis ils en demanderont l’ouverture mais ne l’obtiendront pas. Là, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) récita le verset : « Pour ceux qui traitent de mensonges Nos enseignements et qui s' en écartent par orgueil, les portes du ciel ne leur seront pas ouvertes.. » (Coran, 7 : 40) … Allah, le Puissant et Majestueux dira : mettez les écritures concernant mon serviteur dans un registre placé dans la plus basse couche de la terre. Puis ramenez-le sur terre puisque c’est à partir d’elle que J’ai créé les humains et c’est en elle que Je les retournerai et c’est d’elle que je les ressusciterai. Son âme sera jetée alors. Selon le rapporteur, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) récita ce verset : «.. quiconque associe à Allah, c' est comme s' il tombait du haut du ciel et que les oiseaux le happaient, ou que le vent le précipitait dans un abîme très profond. » (Coran, 22 : 31). Il (le Prophète ) poursuit : « c’est alors que l’âme du défunt sera ramenée à son corps».

Ce hadith indique clairement que l’âme sera réintégrée dans le corps et que celle-ci sera pressé de sorte à ce que les côtes s’entrecroiseront. Ce qui montre sans ambages que le châtiment s’appliquera aussi bien au corps qu’à l’âme.

Abou Hourayra (P.A.a) a rapporté que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Certes, quand un croyant décède, les anges de la miséricorde se présentent à lui munis d’une soie blanche et disent à son âme : « Sors pour rejoindre l’esprit d’Allah ». Elle sort alors comme la plus belle odeur de musc et de manière à ce que les anges qui se la passent la flairent jusqu’à leur arrivée à la porte du ciel. Là, on dira : « Quelle est cette belle odeur venue de la terre ? » Et puis on la placera au sein des âmes des croyants et celles-ci en seront aussi contentes que la famille d’un absent qui retourne auprès des siens. Quant au mécréant, les anges chargés du châtiment se présente à lui munis d’un épais morceau de laine et disent à son âme : « Sors haîe pour être plongée dans le châtiment d’Allah ». Elle sort alors avec une odeur aussi nauséabonde que celle du cadavre le plus pourri ». (rapporté par Ibn Hiban, 7/284). Celui qui l’a vérifié le déclare authentique.

Dans les hadith que voilà et dans d’autres, on apprend que l’âme et le corps sont concernés par le châtiment et les délices de la tombe et que l’âme reçoit des délices après avoir réintégré le corps, selon la volonté d’Allah.

L’argument du fait que l’âme reçoit isolément châtiment et délices est déjà mentionné. En outre, on trouve dans Sunan an-Nassai (2073) un hadith de Kaab ibn Malick (P.A.a) selon lequel le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) dit : « l’âme du croyant se transformera en un oiseau qui se nourrira d'un arbre du paradis jusqu’au jour où Allah la réintégrera dans son corps au jour de la Résurrection » (déclaré authentique par al-Albani dans Sahihi an-Nassai).

Le terme « Yaalouqou » signifie se nourrir. Ces hadith indiquent que les corps enterrés recevront châtiment ou délices selon la volonté d’Allah et que l’âme recevra isolément des délices au paradis et que tous cela est vrai. Les hadith indiquent encore que les âmes persisteront après être séparées des corps et continueront de recevoir soit le châtiment soit des délices.

Cheikh Ibn Outhaymine a été interrogé pour savoir si le châtiment de la tombe s’applique à l’âme ou au corps. Voici sa réponse : « En principe, il s’applique à l’âme car les jugements à appliquer après la mort concernent l’âme, le corps étant devenu un cadavre inerte et n’ayant plus besoin d’être alimenté puisque rongé par les vers. Aussi le châtiment concernera-t-il l’âme. Cependant Cheikh al-islam, Ibn Taymiyya dit que l’âme peut parfois être réintégrée dans le corps et en partager les délices ou le châtiment. Cela étant, les ulémas affirment que l’âme peut parfois entrer en contact avec le corps de sorte à en partager le châtiment. On peut trouver un argument pour cette idée dans ce hadith selon lequel le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) dit : « Certes la tombe se resserrera contre le mécréant de manière que ses côtes s’entrecroiseront ». Ceci indique que le châtiment s’appliquera au corps dont les côtes font partie ». Voir Fatawa d’Ibn Outhaymine, 1/25. Allah Très Haut le sait mieux.

Revenir en haut Aller en bas
Lamya
Je m'habitue al hamdoulillah
Je m'habitue al hamdoulillah
avatar

Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: réponse dans la tombe   Lun 24 Sep - 7:37

bismillahi
Salam aleyk
Merci pour ces précisions oukhty abida, c'est très intéressant et instructif!
fleurs
salam aleykoum
Revenir en haut Aller en bas
Mahdiya
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!
avatar

Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: réponse dans la tombe   Lun 24 Sep - 11:46

bismillahi

Salam aleyk

baraka Allahu fiki abida

en fait je savais que nous aurions des supplices ou délices dans la tombe mais pas que cela était en fonction de notre destination car il me semblait qu'une personne pouvait souffrir des châtiments de la tombe sans pour autant être destiné a l'enfer, il se peut que malgré cela Allah lui pardonne ensuite pour le faire entrer au paradis wa Allahu a3lem.

Corrigez moi si je me trompe .

baraka Allahu fikouna
Revenir en haut Aller en bas
fleursduparadis
Je suis incollable!! insha Allah!!
Je suis incollable!! insha Allah!!
avatar

Date d'inscription : 12/03/2010

MessageSujet: Re: réponse dans la tombe   Lun 24 Sep - 12:25

bismillahi

Salam aleyk

Oukhty mahdiya j'avais vu ça sur un livre qu'une fille m'avait preter que on avait déjà la réponse dans notre tombe si je retrouve les passages je te les met inchallah

salam aleykoum
Revenir en haut Aller en bas
Malika
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!
avatar

Date d'inscription : 12/03/2010

MessageSujet: Re: réponse dans la tombe   Lun 24 Sep - 12:57

:
21203100121157

Louange à ALLAH, SEIGNEUR des mondes
et paix et bénédiction soient sur Mohamed-le messager de la générosité :-)
: Salam


Barak'ALLAH Jalâ wa 3ala fikounâ akhawaty :-)

je garde la même idée que toi Mahdiya. C'est vrai que je n'ai pas de sources à montrer maintenant- je ne suis pas dans mon village- mais l'idée ayant circulé dans mes ressources religieuses se résume ainsi:

La purification de l'âme est un processus par lequel on passe en tant qu'humains. Et ce ici bas comme à l'au-de-là.

cela se fait:

1. ici bas par: les oeuvres, les adorations et les épreuves de la vie.
2. après la mort: les épreuves de la tombe, les épreuves du jour dernier et la chafa-3a du prophète paix et bénédiction soient sur lui pour sa oumâ.

Et il y a des êtres qui ne passent pas par ces épreuves d'après la mort.

Les bonnes âmes vivent le délice de la tombe, vivent avec aisance les épreuves du jour dernier, passent avec aisance sur le sirat...

il y a des êtres qui entrent au paradis sans comptes...

w'ALLAH Jalâ wa 3ala A3lam.

faisons que nos oeuvres nous rapprochent de La miséricorde d'ALLAH Jalâ wa 3ala :-)
salam aleykoum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: réponse dans la tombe   

Revenir en haut Aller en bas
 
réponse dans la tombe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le passage dans la tombe
» Des archéologues découvrent une montre dans une tombe de la dynastie Ming
» Ai-je vu un satellite artificiel? La réponse dans ce sujet.
» [Archéologie - Egypte] Une maquette de planeur dans une tombe égyptienne
» On a retrouvé le tombeau de Jesus?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fleurs du Firdaws :: Entre soeurs :: Question sur l'islam :: Questions au sujet de l'islam-
Sauter vers: