Fleurs du Firdaws

Au Nom d'Allah le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux As-Salamou 'Alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou Louange a Allah, le créateur de toutes choses, maitre de l'univers qui s'est installé Lui même sur le trône Louange a Allah
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
halal en danger, hallal viande
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Partenaires
Rue Du fric, jeu d'immobilier multijoueur
Top sites bismillah
Référencement des sites islamiques
meilleurs sites islamiques
<data:blog.pageTitle/>

Partagez | 
 

 Souffrir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Helena
Je me sent bien ici al hamdulilah
Je me sent bien ici al hamdulilah


Date d'inscription : 05/12/2010

MessageSujet: Souffrir.   Ven 8 Fév - 12:25

Assalamu 'aleikum wa rahmatullahi wa barakatuhu


Souffrir




La plus grande épreuve de la vie c’est la vie elle-même. Vivre c’est survivre. Tu luttes pour être comme pour avoir. Tu te bats, tu combats, tu encaisses, tu subis. Tu as mal, tu souffres, tu pleures, tu craques, tu es anéanti(e). Parfois, tu es haché(e), pulvérisé(e), broyé(e). Tu ne le montres pas. Tu caches ton affliction, tu voiles tes larmes. Ton apparence et ta réalité sont si diamétralement opposées. Certaines souffrances sont lisibles, d’autres sont invisibles, voire indétectables. Quand tu souffres, tu montres toute ta vulnérabilité ou toute ta force. Cependant, dis-toi bien que la souffrance est en elle-même une école, une belle éducation. C’est quand tu es éprouvé, c’est quand tu essuies une rebuffade, c’est quand tu es victime, c’est quand un mal te ronge ou qu’un malheur t’accable que tu réfléchis, apprends et comprends. C’est alors que tu changes, rectifies, décides de vivre autrement. Tu t’armes, en d’autres mots. Souffrir, c’est aussi se rapprocher davantage de Dieu, L’aimer encore plus. Pourtant, c’est Lui qui t’éprouve. Selon Anas, le Bien-aimé Muhammad (pssl) a dit : «La grandeur de la récompense va de pair avec la grandeur de l’épreuve. Allah, quand Il aime les gens, les éprouve. Celui qui accepte l’épreuve avec abnégation aura la Satisfaction d’Allah ; et celui qui oppose son mécontentement, Allah sera mécontent de lui » (Tirmidhi).


Tu es malheureux(se) parce que tu es complexé(e). Tu ne t’aimes pas comme tu es. Tu aurais voulu être autrement, peut-être physiquement, académiquement ou professionnellement. Tu n’aimes pas ton statut social. Ta situation financière te démoralise et te blase. Tu souffres atrocement parce que la mort t’a séparé d’un être cher. Tu souffres aussi parce que l’être aimé ne t’aime pas. Ou ne t’aime plus. Il t’a trahi(e). Il a abusé de toi. Il t’a plaqué(e) après avoir eu ce qu’il voulait de toi. C’est pénible d’aimer quelqu’un sans le dire. C’est un secret lacrymal. Tu pleures parce que tu vis un amour difficile, voire impossible. Il y a cette rupture qui est insoutenable. Elle te déchire. Elle a mis ton âme en lambeaux. Tu ne peux pas vivre sans le voir, sans l’entendre, sans lui parler, sans le toucher, sans être dans ses bras. Il est tout pour toi, tu n’es plus rien pour lui. Tu souffres parce qu’il souffre. Ta souffrance vient de la sienne. Il est là, devant toi, malade, impuissant. Tu es, toi, impuissant devant son impuissance. Cela te torture de le voir se détériorer ainsi. Cette séparation qui s’annonce est douloureuse déjà. Que veux-tu, c’est la vie. Il faut savoir accepter ce qu’on refuse d’admettre. Il y a un bien dans tout mal qui t’atteint. Abou Yahia Souhaib rapporte ces propos du Messager (pssl) : « Je m’étonne du cas du croyant, car sa destinée ne lui apporte que du bien, et nul autre que lui n’a cette spécificité : si un bonheur l’atteint, il remercie Allah et ceci est un bien pour lui ; et lorsqu’un malheur le frappe, il se montre constant et cela est un bien pour lui » (Muslim).


La tristesse fait partie du quotidien. Les larmes attendrissent le cœur et te ramènent à la réalité. Tu prends conscience de tes limites et de ta fragilité. Tu dois apprendre à accepter certaines choses. Il y a des vérités qui sont cruelles, mais tu ne pourras jamais les mater, ou, encore moins, les modifier. Accepte ton sort, accepte le destin. « Nul malheur n’atteint la terre ni vos personnes, qui ne soit enregistré dans un Livre avant que Nous ne l’ayons créé … » [57 :22]. Quand tu as un chagrin, ou que tu vis un moment éprouvant, tourne-toi vers Dieu. C’est Lui qui apaisera ton cœur et te stabilisera. « N’est-ce pas par l’évocation d’Allah que se tranquillisent les cœurs ? » [13 :28].


Notre très cher Prophète (pssl) a, lui-même, beaucoup souffert. Orphelin de père, il perdit sa maman alors qu’il était encore enfant. Il avait huit ans lorsque son grand-père, Abd Al-Muttalib, quitta ce monde. Son premier enfant, Qâsim, mourut en nourrice, alors qu’il commençait à peine à marcher. Sa fille Rouqayya décéda, en son absence, des suites d’une fièvre et d’une rougeole. Quelle ne fut sa douleur quand Khadija, sa première épouse, répondit à l’appel du Créateur à l’âge de 65 ans ? « Elle fut l’épouse qui a cru en moi quand d’autres m’ont rejeté. Quand les gens m’accusaient de mentir, elle a affirmé ma sincérité. Quand j’ai été abandonné, elle a dépensé sa richesse pour soulager le poids de ma douleur ».

Mieux vaut, après tout, souffrir ici qu’en Enfer. Le Saint Prophète (pssl) affirme : « Votre feu que vous allumez est seulement une des soixante-dix parties du feu de la Géhenne ».

« Le feu de la Géhenne est bien plus ardent encore » [9 :81].


Reza Issack

As-salâmu 'Aleikum.
Revenir en haut Aller en bas
myriem
Je maîtrise insh'Allah
Je maîtrise insh'Allah


Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: Souffrir.   Mer 3 Avr - 18:56

Salam aleykoum wa ramatulah wa barakatuh,

merci ma soeur pour ce joli message.
Barak Allah oufik
Revenir en haut Aller en bas
 
Souffrir.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gérer ses émotions: Désirer sans souffrir, c'est possible!
» Conseils du Coeur : À ceux qui font souffrir les autres.
» Souffrir c'est aimer - Les âmes du Purgatoire (Message de Jésus le 25 Août 2000)
» Est-il nécessaire de souffrir pour évoluer sur le plan spirituel ?
» [Info] Pour faire souffrir.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fleurs du Firdaws :: Entre soeurs :: Le Coran, la sounnah, nos pieux prédécesseurs, les savants :: Rappels - Spiritualité - Sagesses-
Sauter vers: