Fleurs du Firdaws

Au Nom d'Allah le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux As-Salamou 'Alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou Louange a Allah, le créateur de toutes choses, maitre de l'univers qui s'est installé Lui même sur le trône Louange a Allah
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
halal en danger, hallal viande
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Partenaires
Rue Du fric, jeu d'immobilier multijoueur
Top sites bismillah
Référencement des sites islamiques
meilleurs sites islamiques
<data:blog.pageTitle/>

Partagez | 
 

 discutons de la patience...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shourouk
Je me sent bien ici al hamdulilah
Je me sent bien ici al hamdulilah
avatar

Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: discutons de la patience...   Mar 7 Jan - 20:24

bismillah Allahouma salli wa sallim 'ala nabiyina MoHammad

Salam aleyk

J'ouvre ce post pour que l'on discute ensemble inshallah d'un sujet tres important dans notre religion.

J'ai bien aimé une photo que Mahdiya a posté sur facebook, ou était marqué :

"n'attendez pas que les orages passent....apprenez à danser sous la pluie"

Cela m'a fait pensée à une description de la patience.

Parce que souvent l'on décrit la patience comme une sorte de résignation dans la tristesse....alors que la patience est plutot la façon la plus sereine de prendre une epreuve...car nos pieux prédécesseurs la vivaient comme ça:

D’après l’imâm Ahmad, Moudjâhid rapporte que ‘Oumar Ibn Khattâb a dit : « Nous avons pu mener une vie meilleure grâce à la patience. »

Il a également dit : « La meilleure vie que nous avons menée n’était possible que par la patience, et si la patience était un homme, il serait quelqu’un d’honorable. »



Et vous mes soeurs, etes vous patientes? Comment décrivez vous la patience?

 Salam aleyk 
Revenir en haut Aller en bas
Malika
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!
avatar

Date d'inscription : 12/03/2010

MessageSujet: Re: discutons de la patience...   Mer 8 Jan - 10:49

bismillahi 

Barak'ALLAH Jalâ wa 3ala fiki ma soeur.. . ..un sujet de grande importance vu qu'ALLAH Jalâ wa 3ala Est du côté de celui qui est patient !! . !!

En te lisant j'ai pensé à un essai que j'avais écris sur ce que j'appelle: la patience positive .. . ..le lien suivant mène à l'article en parlant: [url=2012/03/14/la-patience-positive]2012/03/14/la-patience-positive[/url]

heyr inch'ALLAH Jalâ wa 3ala.. . ..voici le text copié de mon essai de blog:
En parcourant oumimome, le blog d’une de mes meilleures amies, mon attention a été attirée par le proverbe suivant : « tout vient à point à qui sait attendre ».

Nous somme tous d’accord qu’il s’agit bien d’un proverbe Français. Et si je continue à écrire maintenant, c’est que j’espère trouver au moins un point d’accord avec vous. Et ce relativement à mes réflexions au sujet de ce proverbe.

En réalité, l’accord n’est pas ma quête. Il en est au moins ainsi relativement à ce sujet. Ce que je cherche à amener sous la lumière du jour, c’est plutôt l’essence de cette expression.

Et quand il s’agit de fouiller pour trouver l’âme des choses, ce dont j’ai besoin est surtout l’accord du bon sens. Il me semble, jusqu’à maintenant, que le bon sens va de paire avec « l’authentique » et le « véridique ». Et dans les propos de chacun, il y a au moins une partie- ne serait-ce que minime des deux. C'est-à-dire du véridique et de l’authentique. D’où l’utilité du désaccord relativement aux points de vue des uns et des autres. Alors qu’un accord peut donner appui à une « bonne » idée, un désaccord peut- dans la bonne entente – en sculpter l’authenticité et la vérité. D’où l’utilité de l’échange.

Ma réflexion actuelle porte sur le proverbe cité plus haut. Vu de plus près, son expression s’articule autour de quatre axes :

1. La réalisation de ce qui est voulu (tout vient à point),

2. Qui a voulu (à qui),

3. Le savoir (sait),

4. La patience (attendre).

Dans l’ensemble, cette expression peut dire : « celui qui veut atteindre un objectif/réaliser une chose…est sensé être muni du « savoir attendre ». C à dire : savoir patienter. S’il on accepte l’existence de l’expression : « savoir patienter » donc : « ne pas savoir patienter » existe aussi.

Il est, bien entendu évident, que ma quête ne porte pas sur la découverte de ces deux expressions. Ce que je souhaite, c’est stimuler la prise de conscience sur la qualité de la patience. Et cela fait partie de ce qui me parait ponté par le proverbe –sujet de notre discussion.

A présent, mon raisonnement s’est dirigé vers la mise en évidence de l’existence de deux manières de patienter. La première, explicite, nécessite un savoir. La seconde, implicite, va de paire avec l’ignorance : ne pas savoir patienter. Je les appellerais désormais : la patience positive pour la première. Et la patience négative pour la seconde.

Comme le premier réservoir touché par la patience est le cœur. Je peux dire que la patience négative n’est régie que par le moteur de l’émotion. De ce fait : s’impatienter, s’inquiéter, désespérer…entrent bien dans son volet. Et puisque pour contrôler le cœur, la raison est l’outil qui est mis en jeu. Le contrôle de la patience passe par la raison. Une fois contrôlée voir gérée, la patience peut migrer vers son pôle positif. Pris en considération, l’effet de la science(le savoir) ouvre l’esprit. De ce fait, l’outil de la raison ne s’en trouve qu’aiguisé.

D’autre part, savoir attendre suppose tout d’abord : savoir ce qu’on attend. Ce qui revient à dire : « savoir ce que l’on veut ». Pour arriver à mieux savoir ce que l’on veut, il convient de savoir « qui on est ». Cela passe non seulement par trouver sa vraie identité. Mais aussi mettre le doigt sur les atouts et les axes à améliorer en sa personne.

Ce pont se traverse sur l’assise de l’acceptation ; l’acceptation de soi et l’acceptation son environnement restreint. En suite vient agir la courtoisie envers soi puis envers cet environnement. Le bout suivant de ce chemin consiste à identifier « la force » qui domine ce que l’on veut.

Par ce qu’avant de passer pour être sien, ce que l’on veut appartient à une « autre force ». Etant identifié vis-à-vis de soi, sachant ce dont on dispose et étant conscient de ce dont on a besoin ; on est à présent en mesure d’avancer quelque part. Et conformément à notre proverbe, la destination à prendre est celle qui mène là où se trouve ce que l’on veut. C’est d’ailleurs ce que dicte-entre autres- la courtoisie envers soi.

Ce que l’on veut étant connu, « la force » qui le détient et le régie étant identifiée, le chemin qui y mène est automatiquement balisé par cette« force ». La courtoisie dicte de suivre les balises mises sur le chemin de ce qui est voulu. Et ce dont le but de l’atteindre. Dans cette dynamique, l’action est poussée par la volonté, guidée par le savoir et soutenu par la patience.

Il est, maintenant, clair que la patience positive est l’entrée structurée dans une dynamique. Et cette dynamique mène vers un but préalablement définit. Et c’est sur cette voie que la patience me parait utile et agréable.
 salam aleykoum


Dernière édition par vertueuse le Mer 8 Jan - 12:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
shourouk
Je me sent bien ici al hamdulilah
Je me sent bien ici al hamdulilah
avatar

Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: discutons de la patience...   Mer 8 Jan - 11:29

wa alaykoum salam wa rahmatullahi wa barakatouh


 Le lien ne fonctionne pas oukhty...je crois qu' il faut cliquer sur "insérer un lien" à coté du logo youtube au dessus du message et mettre dans l adresse URL...si tu a fait ça alors je ne sais pas pourquoi ça n'a pas marché.. sinon copie colle l adresse total du lien : "http//..."


 wa fik ALLAHOU
 salam alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
Malika
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!
avatar

Date d'inscription : 12/03/2010

MessageSujet: Re: discutons de la patience...   Mer 8 Jan - 12:22

bismillahi 

Barak'ALLAH Jalâ wa 3ala oukhty.. . ..j'ai mis le texte tel que je l'avais publié sur l'un de mes essais de blog.. . ..voir le post précédent inch'ALLAH Jalâ wa 3ala ♥
 salam aleykoum 
Revenir en haut Aller en bas
shourouk
Je me sent bien ici al hamdulilah
Je me sent bien ici al hamdulilah
avatar

Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: discutons de la patience...   Jeu 9 Jan - 18:44

bismillah Allahouma salli wa sallim 'ala nabiyina MoHammad

 Salam aleyk 

J'ai lu ton écris oukhty baraka llahou fiki.

J'ai partculièrement aimé ce passage, je le trouve très juste :

A présent, mon raisonnement s’est dirigé vers la mise en évidence de l’existence de deux manières de patienter. La première, explicite, nécessite un savoir. La seconde, implicite, va de paire avec l’ignorance : ne pas savoir patienter. Je les appellerais désormais : la patience positive pour la première. Et la patience négative pour la seconde. Comme le premier réservoir touché par la patience est le cœur. Je peux dire que la patience négative n’est régie que par le moteur de l’émotion. De ce fait : s’impatienter, s’inquiéter, désespérer…entrent bien dans son volet. Et puisque pour contrôler le cœur, la raison est l’outil qui est mis en jeu. Le contrôle de la patience passe par la raison. Une fois contrôlée voir gérée, la patience peut migrer vers son pôle positif. Pris en considération, l’effet de la science(le savoir) ouvre l’esprit. De ce fait, l’outil de la raison ne s’en trouve qu’aiguisé. a écrit:

En revanche je n'ai pas compris la notion de "courtoisie envers sois même" que tu abordes. Peux tu me rexepliquer?

Plus largement, je me demandais vis à vis de ce proverbe : « tout vient à point à qui sait attendre ».

Est il vraiment juste dans notre religion? Parce ce que cela signifierait que ce que "l'on souhaite" en tout cas ici bas est toujours exaucé, si on a patienté pour "l'avoir"...or d'après ce que je sais ce n'est pas toujours vrai. Car l'exaucement des invocations ce fait de 3 manières :


D'après Abou Said Al khoudri (qu'Allah l'agrée), le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit:

«Il n'y a aucun musulman qui fait une invocation dans laquelle il n'y a ni péché, ni rupture des liens de parenté, sans qu'Allah ne lui donne une de ces 3 choses: soit il exauce tout de suite son invocation, soit il lui retarde l'exaucement pour l'au-delà, soit il le protège d'un mal qui est équivalent». Les compagnons ont dit: Ainsi nous devons en faire beaucoup. Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) répliqua: «Allah en fera encore plus».

(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1633)


Donc, à moins que j'ai mal cerné la chose, la patience nous apportera surement une récompense, ainsi que l'une de ses trois résultante : l’exaucement de notre invocation ici bas, ou bien l'exaussement de notre invocation dans l'au delà, ou bien l'éloignement d'un mal.

Une dernière chose, j'ai fait le parrallele entre le fait d'invoquer et le fait de souhaiter quelque chose ("tout viens à point") car étant musulman l'on sait que ce que l'on souhaite ne peux être apporté que par Allah Ta'ala à travers l'invocation justement.

Voila ^^ dites moi si vous relevé une erreurs

et Allahou a3lam

 Salam aleyk 

Revenir en haut Aller en bas
Malika
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!
avatar

Date d'inscription : 12/03/2010

MessageSujet: Re: discutons de la patience...   Ven 10 Jan - 21:09

bismillahi 

Barak'ALLAH Jalâ wa 3ala oukhty.. . .♥

j'avais écris ce petit article dont l'intention de stimuler la prise de conscience sur ce qui y semble essentiel.. . ..à savoir: soi, ce qu'on veut, LE MAÏTRE de soi et de ce qu'on veut, la relation entre les trois.

j'avais essayé d'enlever toute "limite" de croyance et/ou d'appartenance à une religion donnée .. . ..mon but était de pointer du "doigt de la raison " un bout de la vérité.. . .. je souhaitais inviter au chemin d'ALLAH Jalâ wa 3ala par le chemin de la raison.. . ..c.à.d sans parler religion.

j'avais espéré que ce petit travail soit discuté et critiqué pour en fin de compte arriver à une autre vérité: c'est que l'Islam est un chemin de vérité.

je m'étais basée pour cela sur ce qui est commun pour tous les humains :

1. la notion de l'identité: chaque être humain est une créature d'ALLAH Jalâ wa 3ala
2. chaque être humain désire/veut quelque chose
3. toute chose est une créature d'ALLAH Jalâ wa 3ala
4. ALLAH Jalâ wa 3ala Est L'UNIQUE MAÏTRE des êtres et des choses

manifester la courtoisie vis à vis de soi revient à prendre conscience de ces 4 vérités.. . ..donc avoir présent à l'esprit le fait qu'entre soi et ce qu'on veut il y a deux forces:

1. la force mineure : la volonté de soi
2. La force majeure : La volonté d'ALLAH Jalâ wa 3ala

et bien entendu La force majeure domine tout être et toute chose .. . ..de ce fait, en fin de compte c'est par La volonté d'ALLAH Jalâ wa 3ala que s’accomplissent et/ou ne s'accomplissent pas les choses .. . ..

sous La volonté d'ALLAH Jalâ wa 3ala se joue la volonté des humains .. . ..c.à.d que ceux -ci disposent d'un "champ d'action " où ils sont appelés à œuvrer.. . ..

Dans le coran la foi et associée à l'oeuvre .. . .. il est donc donné à l'humain de choix de croire - avoir la foi- ou ne pas croire - ne pas avoir la foi-. ..et d’œuvrer.

Or la nature de la foi détermine la qualité de l'oeuvre.. . ..

et dans toute oeuvre la patience est requise .. . ..la patience est requise avant - au cour et après l'oeuvre.

La patience est une valeur/force  fondamentale dans la vie .. . ..quand cette force est positive elle contribue au succès de l'oeuvre .. . ..quand elle est négative on peut ne pas arriver au succès  ou y arriver sans plaisir  ou encore réaliser le succès avec la peine ...

manifester la courtoisie vis à vis de soi revient donc à opter pour la patience positive: se rappeler qui on est ( créature d'ALLAH Jalâ wa 3ala),  savoir ce qu'on veut, vérifier que ce qu'on veut convient AU MAÏTRE ( ALLAH Jalâ wa 3ala), garder en l'esprit que c'est La force d'ALLAH Jalâ wa 3ala qui domine tous les êtres et les choses, prendre conscience du fait qu'ALLAH Jalâ wa 3ala n'a pas Crée l'humain pour le faire souffrir !! . !! Mais pour l'aider à s'épanouir, se libérer, retrouver le bonheur, réussir.. . ..ce raisonnement montrera- je l'espère- qu'on soi ALLAH Jalâ wa 3ala A Mis les outils du succès.. . ..et que les manques sont des défis pour parcourir le chemin de l'épanouissement.. . ..que entre soi et ce qu'on veut il y a l'oeuvre et au dessus La  force d'ALLAH Jalâ wa 3ala.. . ..cette Force peut être La miséricorde, La sagesse ...et c'est toujours La volonté d'ALLAH Jalâ wa 3ala.. . ..et si une chose après avoir tout fait ne se réalise pas, c'est par La sagesse d'ALLAH Jalâ wa 3ala.. . ..et en parallèle d'autres issues s'ouvrent, et c'est La miséricorde d'ALLAH Jalâ wa 3ala et que le long du parcours chaque effort a rétribution.. . ..tout effort manifestant la fidélité à ALLAH Jalâ wa 3ala a bonne rétribution aussi minime soit-il !! . !!

n'est-ce donc pas courtoisie envers soi que de prendre conscience de cela.. .?

 salam aleykoum
Revenir en haut Aller en bas
shourouk
Je me sent bien ici al hamdulilah
Je me sent bien ici al hamdulilah
avatar

Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: discutons de la patience...   Ven 10 Jan - 21:35

bismillah Allahouma salli wa sallim 'ala nabiyina MoHammad

 alaykoum salam wa rahmatullah wa barakatouh


oui je comprend mieux maintenant oukhty suite à ton explication , tu as écris ce texte pour un certain public, des personnes qui sont soient non musulmanes, soit peu pratiquantes..ou nouvelles dans l'islam...

Pour la courtoisie envers soi même, je pense avoir compris suite à ton explication. En fait dit autrement cela serai simplement l'acceptation du fait que l'on est tous serviteur d'Allah TA'ala.

Le fait de renier notre condition de soumition ne nous apportera que tristesses, gènes, souffrances et échec,..ici bas et dans l'au delà bien sur. Le fait d'accepter cette conditon nous apportera une paix intérieure et un bonheur, ici bas et dans l'au delà...inshallah. Cela parce que comme tu l'as dit Allah TA'ala n'a pas crée l'Homme pour le faire souffrir, et qu'Il nous connait mieux que nous même poru savoir ce qui est bon ou non pour nous.

Ai-je bien cerné ce que tu décrivais?

Suite à cela je voulais te demander, tu as une façon méthodique de réfléchir ou amener à réfléchir. J'y vois un esprit plutôt scientifique...plus que littéraire (contrairement à moi qui suis littéraire, et qui raisonne par linéarité). Est ce que cette méthode quand tu l'applique à toi même et aux autres fonctionne? on peux discuter de ça dans un autre post si tu veux.

En tout cas je trouve tout cela fort interessant, j'aimerai que cela profite à d'autre soeurs inshallah kheir

 barak Allahou fik 

 Salam aleyk 
Revenir en haut Aller en bas
Malika
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!
avatar

Date d'inscription : 12/03/2010

MessageSujet: Re: discutons de la patience...   Dim 12 Jan - 23:26

bismillahi 

Barak'ALLAH Jalâ wa 3ala fiki ma soeur

mach'ALLAH Jalâ wa 3ala si comme si tu lisais dans mes pensées

oui ma soeur, ce serait une bien bonne idée, car je pense que ma manière pourrait être l'une des causes qui démotivent nos soeurs au niveau du forum, j'aimerai en discuter pour l'améliorer inch'ALLAH Ta3ala.. . ..j'attend que tu ouvres le post ma soeur - inch'ALLAH Jalâ wa 3ala
 salam aleykoum 
Revenir en haut Aller en bas
Malika
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!
avatar

Date d'inscription : 12/03/2010

MessageSujet: Re: discutons de la patience...   Sam 18 Jan - 15:57

bismillahi 

Barak'ALLAH Jalâ wa 3ala fikounâ akhawaty ♥

suite au sujet de la patience,, . ,, j'ai-- . -- aujourd'hui -- . -- lu ce-ci :: . :: Les clés de la patience sont l'acceptation et la confiance. Accepter les choses comme elles sont et regardez le monde autour de vous. Ayez confiance en vous et dans le chemin que vous choisissez

Revenir en haut Aller en bas
Malika
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!
avatar

Date d'inscription : 12/03/2010

MessageSujet: Re: discutons de la patience...   Ven 4 Avr - 13:45




 bismillahi
j'ai lu :

 Le contentement est plus noble que la patience, c’est en effet une paix spirituelle qui fait aimer au croyant tout ce qui plait à Dieu. Il voit même les épreuves de la vie comme étant un bien et une miséricorde.
 salam aleykoum 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: discutons de la patience...   

Revenir en haut Aller en bas
 
discutons de la patience...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Venez et discutons ensemble ... dit Jéhovah
» Faut-il croire à la vie après la mort ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fleurs du Firdaws :: Entre soeurs :: Le Coran, la sounnah, nos pieux prédécesseurs, les savants :: Rappels - Spiritualité - Sagesses-
Sauter vers: