Fleurs du Firdaws

Au Nom d'Allah le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux As-Salamou 'Alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou Louange a Allah, le créateur de toutes choses, maitre de l'univers qui s'est installé Lui même sur le trône Louange a Allah
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
halal en danger, hallal viande
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Partenaires
Rue Du fric, jeu d'immobilier multijoueur
Top sites bismillah
Référencement des sites islamiques
meilleurs sites islamiques
<data:blog.pageTitle/>
anipassion.com
Partagez | 
 

 Point important sur la jurisprudence islamique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shourouk
Je me sent bien ici al hamdulilah
Je me sent bien ici al hamdulilah
avatar

Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Point important sur la jurisprudence islamique   Dim 18 Avr - 7:48

bismillahi

Salam aleyk

Mes sœurs, suite à des discutions avec certaines sœurs, je me suis aperçue que nous avions de grosses lacunes en matière de jurisprudence islamique.

J’ai donc fait ici un petit résumé (simplifié) d’un fatwa qui explique pourquoi dans l’islam nous nous référons à quatre grandes Ecoles jurisprudentielles (Chaféite, Hanafite, Malékite, et Anbalite).


Je vous conseille fortement de vous intéresser pour comprendre et mettre en pratique ce qui suit…(bien que ceci ne soit qu’un bref aperçu)

Vous trouverai la fatwa source sur ce lien insha Allah : http://www.muslimfr.com/modules.php?name=News&file=article&sid=73


Résumé simplifié :

Tout musulman doit obéissance à Allah Jalla Jalaluh et à Son Messager Prophète, Mohammad sws


Le musulman pour accomplir cette obligation se réfère à deux sources : le Coran et la Sounnah (hadiths).


Cependant le contenue de ces textes (hadiths et Coran) sont de deux types :



1. Certaines des prescriptions sont claires, explicites, indiscutable, sans ambigüité aucune, et ne sont contredite par aucune référence. (Par exemple l’interdiction de l’adultère). Le musulman doit donc les respecter tels quels (sans ce référer à qui que se soit).

2. Certaines ne sont pas explicites, et contienne une ambigüité. Bien qu’elles n’ai qu’un sens (car il n’y a qu’une seule vérité, elles peuvent être interpréter différemment.


Par exemple : dans un Hadith, le Prophète Mouhammad sws dit: "Pas de prière pour celui qui ne récite pas la (sourate) "al Fatiha" ".

Or il existe un autre hadith qui dit : "Celui qui prie derrière l'Imâm, la récitation de l'Imâm est assimilée à sa propre récitation." (donc il n’a pas a réciter lui-même)

A première vue il parait avoir une contradiction.

C’est pourquoi fasse à ce genre d’ambigüité il est nécessaires de « faire un effort » de compréhension pour en déduire une règle, une loi applicable à l’ensemble des musulmans. C’est ce que l’on appelle l’idjtihâd.



L’itjtihad sert donc à déterminer le sens d’un hadith ou d’un verset Coranique qui n'est pas clair, en prenant en compte les apparentes contradictions entre les textes...etc


L’itjtihad sert aussi a donner des prescriptions fasse aux problèmes nouveaux qui n’existaient pas au temps du Prophète sws. En procèdent par exemple par analogie, c'est-à-dire en comparant deux situations


Qui peut pratiquer l’itjihad ? (effort de compréhension fasse à une ambigüité dans un texte islamique)

Mais tout le monde ne peux pas pratiquer l’itjihad. Les personnes qui sont capable d’appliquer l’itjihad sont appelées "Moudjtahidins". Il faut pour cela répondre à certaines conditions :

1. Il faut être un musulman majeur, sain d'esprit.

2. Etre pieux

3. Posséder une parfaite maîtrise de la langue arabe.

4. Il faut encore posséder une connaissance globale du Coran, et plus particulièrement des versets prescriptifs du Coran. Il est aussi nécessaire de connaître les procédés permettant la compréhension des prescriptions à partir des textes de référence.

5. Il faut être expert dans la science des Hadiths.

6. Il doit être connaître les lois abrogées et celles qui abrogent.

7. Il doit être au courant des points sur lesquels il y a un consensus (c'est-à-dire un accord unanime) entre les Compagnons (radhia allâhou anhoum) , les Tâbéines r.a. * et les Tabi Tabéines r.a **., et ce, afin de ne pas statuer à l'encontre des ces consensus.

8. Il doit connaître les règles concernant le raisonnement analogique, dont nous avons parlé au dessus.


En conclusion il faut être savant

Il est aujourd’hui rare de trouver des personnes qui réunissent toutes ces qualités, mais dans les premiers siècle de l’islam les chose étaient différentes.

A cette époque les savants "Moudjtahidins" étaient nombreux, mais grand nombre de leurs travaux ont été perdu depuis cette époque.


Seuls les travaux de quatre grands "Moudjtahidins" ont pu être, conservés, compilés, classés, dans leur intégralité.

Quatre grands Imams, illustres personnages sont donc les fondateurs des quatre grandes écoles juridiques islamiques, que nous connaissons aujourd’hui et qui sont encore suivies dans le monde entier.

• le chaféisme fondée par l'imam Chafii (767-820),

• le hanafisme fondée par l'imam Abû Hanifa (699-767),

• le malékisme fondée par l'imam Malik (environ 715-environ 795),

• le hanbalisme fondée par l'imam Hanbal (780-855).


Un musulman ordinaire dois suivre un "Moudjtahid"


Etant donné que tout le monde n’a pas les qualités pour être "Moudjtahid", tout le monde n'est pas savants, les musulmans du commun doivent se référer a un "Moudjtahid" reconnu, tels ceux cité au-dessus.

Dans le vocabulaire religieux, ce procédé est appelé "Taqlîd".


Qu’elles sont les types de Taqlid ? (le fait de suivre un "Moudjtahid", 4 grandes Ecoles)


Il existe deux types de "Taqlîd":

"Taqlîd Mouayyane" : dans cette situation le musulman ne se fit qu’à une seule Ecole juridique (qu’à une seul "Moudjtahîd") et la suit pour tous ses avis. Il se dira « Chaféite » ou bien « Hanafit » ou « encore « malékite » ou « hanbalite »

"Taqlîd Moutlaq" : dans cette situation le musulman se fit à plusieurs Ecole, en fonctions de l’avis qu’il considère le plus juste entre les 4 Ecoles.


Dérives


Ces deux types de Taqlîd existaient depuis l'époque des Compagnons Que Dieu les agrées . On trouve en effet certaines Traditions qui relatent aussi bien des cas de "Taqlîd Moutlaq" que des exemples de "Taqlîd Mouayyane".



Cependant, après le départ de ce monde des Compagnons Que Dieu les agrées , des Tâbéines* r.a. et des Tabi' tabéines** r.a., la condition des musulmans a commencé à se dégrader.

*génération qui a connue un Compagnon
** génération qui a connue le génération qui a connu un Compagnon



C'est ainsi qu'est apparu au sein des gens une tendance (qui n'a cessé depuis de s'amplifier) à vouloir se servir de la religion pour assouvir leurs intérêts personnels et non une recherche de vérité.

On trouvait alors que les personnes qui consultaient différents "Moudjtahidins", ne prenait pas l’avis qui leur paraissaient le plus juste entre les 4 Ecoles, mais plutôt celui qui convenait mieux à leur désirs.

En d'autres mots, contrairement à ce qui se passait durant les trois premiers siècles de l'Islam, la recherche des gens n'était plus motivée par la quête de vérité, mais uniquement par l'assouvissement de leurs passions.


C'est pour cette raison, qu'au cours du 4ème siècle de l'Hégire, un certain nombre de savants musulmans, ont décrété qu'il était nécessaire d'avoir recours uniquement[u] au "Taqlîd Mouayyane", c'est à dire d'adhérer [u]à une seule et unique école juridique, et ce, par mesure de précaution en quelque sorte...
(Ceci est un avis il en existe d'autre, certains savants ne partagent pas ce point de vue)


Cependant, si une personne possède les qualités suivantes:

Elle a une connaissance approfondie des sources de l'Islam, c'est à dire du Coran et des Hadiths (il faut pour cela faire un effort de recherches),
elle est parfaitement au courant des différentes opinions émises par les écoles juridiques (il faut pour cela faire un effort de recherches),
elle n'est pas influencée ni motivée par l'assouvissement de ses désirs et ses passions (essentiel en tout en islam),
son geste ne risque pas de créer des problèmes et de semer le trouble au sein des gens,
dans ce cas, elle peut avoir recours au "Taqlîd Moutlaq".


(Référence: "Fatâwa Rachidiyya" / Page 207)

Il arrive qu’au sein même d’un Ecole il existe aussi plusieurs opinions.


En conclusion :


La divergence d’opinion que nous connaissons est donc issue de la compréhension de ces 4 grandes Ecoles.

Il existe des divergences dans de nombreux domaines (exemple : le voile intégral).

Il convient donc de respecter les opinions tant qu’elles sont issues de ses branches car les savants on effectués un réel effort de compréhension.

Toutefois il faut faire attention car certains « savants » essaient d’utiliser ce concept de divergence au sein de l’islam pour imposer des voix qui ne sont ni du Coran ni de la sounnah, en prétextant que dans l’islam « on tolère la divergence »…faites donc bien attention d’où vous prenait votre science.


Qu'Allah 'azzawajal nous guide Amine

Qu'Allah 'azzawajal nous apporte une meilleure connaissance de l'islam Amine


J'espère avoir été compréhensible et ne pas avoir fait d'erreur (insha Allah)

Salam aleyk


source : http://www.muslimfr.com/modules.php?name=News&file=article&sid=73

- modération : fatwa vérifiée -
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Point important sur la jurisprudence islamique   Dim 18 Avr - 11:57

bismillahi Salam

baraka Allah fik oukhti, pour le rappel


mais je ne comprends pas pourquoi tu as fait un résumé simplifié au lieu de copié directement la source, c'est mieux d'avoir tout complet et l'original?


wa salam alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
shourouk
Je me sent bien ici al hamdulilah
Je me sent bien ici al hamdulilah
avatar

Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: Point important sur la jurisprudence islamique   Dim 18 Avr - 12:20

bismillahi

Salam aleyk

Wa fik barak Allahou

Parce que oukhty certaines soeurs ont du mal à toujours comprendre les fatwa (notamment quand le sujet est spécifique comme ici). Le vocabulaire employé est parfois compliqué, et cela décourage certaines soeurs de s'y intéresser. Personnellement je sais qu'au début de ma conversion je n'aurai pas trop compris tout ça, je pense même que cela m'aurai parut être du chinois ^^...quand on est pas familiarisé avec un sujet, les textes ne sont pas toujours à notre portée et donc on les zap...

Wa Allahou a3lam, peut être ai je eu tord, cela m'a parut être une bonne idée sur le moment.

En tout cas j'espère que je n'ai pas dénaturé le texte, c'est aussi pour ça que j'ai mis la fatwa d'origine.


Salam aleyk
Revenir en haut Aller en bas
shourouk
Je me sent bien ici al hamdulilah
Je me sent bien ici al hamdulilah
avatar

Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: Point important sur la jurisprudence islamique   Dim 18 Avr - 12:22

bismillahi

Salam aleyk

Dites moi si j'ai eu tord car je pensais faire pareil pour le sujet sur les invocations posté par la soeur Coralie ^^

Salam aleyk
Revenir en haut Aller en bas
fleursduparadis
Je suis incollable!! insha Allah!!
Je suis incollable!! insha Allah!!
avatar

Date d'inscription : 12/03/2010

MessageSujet: Re: Point important sur la jurisprudence islamique   Dim 18 Avr - 13:05

bismillahi

Salam aleyk

Tabarakallah ofiki oukhty pour cette info je trouve que tu as trés bien éxpliqué, rien a dire ;)

salam aleykoum
Revenir en haut Aller en bas
shourouk
Je me sent bien ici al hamdulilah
Je me sent bien ici al hamdulilah
avatar

Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: Point important sur la jurisprudence islamique   Dim 18 Avr - 15:58

bismillahi

Salam aleyk

wa fik oukhty!!

Salam aleyk
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Point important sur la jurisprudence islamique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Point important sur la jurisprudence islamique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les enseignements fondamentaux du christianisme
» Discussion entre un homme et une femme sur le net.
» Point de vue narrateur
» oiseau mal en point
» 2003: En août - Observation point lumineux flashant à Dollot dans l'Yonne (89)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fleurs du Firdaws :: Entre soeurs :: Le Coran, la sounnah, nos pieux prédécesseurs, les savants :: Rappels - Spiritualité - Sagesses-
Sauter vers: