Fleurs du Firdaws

Au Nom d'Allah le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux As-Salamou 'Alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou Louange a Allah, le créateur de toutes choses, maitre de l'univers qui s'est installé Lui même sur le trône Louange a Allah
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
halal en danger, hallal viande
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Partenaires
Rue Du fric, jeu d'immobilier multijoueur
Top sites bismillah
Référencement des sites islamiques
meilleurs sites islamiques
<data:blog.pageTitle/>

Partagez | 
 

 traitement phytothérapie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mahdiya
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!
avatar

Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: traitement phytothérapie   Sam 24 Avr - 21:25

bismillahi

que la paix et les bénédictions soient sur le prophète Muhammad sws , sa famille, ses compagnons Radi Allah \'anhou Q et ceux qui le suive.

Salam aleyk

voici quelques petits traitement de base pour des maux bénins, j'en mettrais d'autre au fur et a mesure, pour les soeurs qui voudrais des conseils pour des petits problèmes plus spécifiques, je pourrais vous indiquer des mélanges ou autre. Mes connaissances dans ce domaine se basent sur un apprentissage personnel depuis mon enfance ( j'ai toujours été soigné de cette manière ), je n'est nullement la prétention d'être thérapeute ou autre, ainsi si je n'est pas de conseils a vous donner je vous le dirais clairement, et je ne donnerais pas de conseils si j'ai le moindre doute qu'il puisse se montrer nocif.

concernant la prise d'huile essentielle par voie orale, certaines précaution sont a prendre notemment avec les huiles phénolée ( je préciserais chaque fois si elles le sont incha'Allah ) par précaution il est conseillé de toujours les diluer avec de l'huile végétale ( olive, argan, sésame ou autre ) de plus pour les mélange, la dilution se fait a 30 % d'huile essentielle maximum, et j'associe toujours de l'huile essentielle de citron jaune qui optimise l'éfficacité des autres huile et empêche les éventuelles brûlures d'estomac que peuvent provoquer les huiles phénolées. de plus ne prendre des huiles essentielles que pour se soigner, ou pour une utilisation ponctuelle.



troubles digestifs
( ballonements ) : Charbon végétal


vomissement, nausées : gingembre, soit frais en décoction avec du citron et du miel soi en huile éssentielles

décoction : dans de l'eau froide, mettre un bon morceau de gingembre frais coupé en morceaux, faire bouillir, retirer du feu, ajouter le miel et le jus de citron, couvrir et laisser infuser 10 min. boire le tout ( c'est en plus très bon )

huiles éssentielles : mettre 3-4 gouttes d'huile essentielle de gingembre sur une cuillère de miel a prendre toutes les heures jusqu'à disparition des symptômes ( ce pas plus d'une journée ) si le traitement ce poursuit sur plusieurs jours prendre la même quantité maximum 6 fois par jours


maux de gorge : la propolis est un excellent remède contre les maux de gorge même aigües. elle se trouve sous différentes formes, sous forme de teinture ( méfiés vous souvent sous forme liquide elle contient de l'alcool ) bien que certains savant l'autorise pour les médicaments dans certaines circonstances ( voir fatwas en dessous ) dans la mesure où il est possible d'en trouver sous d'autre forme, mieux vaut s'en abstenir. vous pouvez la trouver pur ( mais c'est dégueu hihi ) ou sous forme de pastille aromatisés même en bio ça éxiste.

la propolis est produite par les abeilles afin de souder les différents éléments de la ruches entre eux.

sinon un mélange très éfficace ( recette du bled ) : le soir juste avant de dormir mélangés une cuillère a soupe d'huile d'olive, une cuillère a soupe de citron et une cuillère a soupe de miel, mélangés bien le tout et avalés ça vous verrez le matin vous aurez déja moins mal.

penser a boire aussi du lait chaud et du miel sa adoucis vraiment ( ce pour un effet plus immédiat mais moins durable )



états grippaux :


- infusion au thym
- ail
- diffusion d'huile essentielle d'eucalyptus dans l'air
- huile essentielle de ravinsara, de niaouli et d'eucalyptus globulus ( l'eucalyptus radiata est trop fort pour une utilisation orale ) ( chacune peu être utilisé seule dilué dans un peu d'huile végétal et/ou de miel ) pas plus de 5-6 gouttes en utilisation seule et pas plus de 6 fois par jours maximum

en mélange : dans 30 ml d'huile végétale mettre 10 gttes de chaque plus 10 gttes d'huile essentielle de citron, mettre 5-6 gttes sur une cuillère de miel ou sur un sucre ou pur toutes les heures le premiers jours puis 6 fois par jours pendants quelques jours puis finir par 3 fois par jours pendant une semaine en traitement de fond ou en prévention.

La cannelle est aussi un antiseptique très efficace qui aideras a tuer les bactérie, n'hésitez pas a en consommer quand vous êtes malade tout comme le piment rouge.

( j'en ajouterais plus tard incha'Allah car il y en a d'avantage que je n'est pas en tête )


toux grasse : huile essentielle de myrthe rouge ( attention ne la prendre que quand la toux est grasse ) elle va fluidifier les sécrétions et accentuer la toux pour permettre l'expectoration des glaires qui encombres les poumons, ce qui est le même principe que les sirops ou médicaments spécifiques a la toux grasse.

comme les autres huiles essentielles, mettre quelques gouttes dans une cuillère de miel ou une cuillère d'huile végétal pas plus de 6 fois par jours ( cette dilution minimise considérablement les éventuels risques de brûlures d'estomac ( personnellement en procédant de la sorte je n'en est jamais eu ) le traitement est a poursuivre jusqu'à 2 semaines maximum en passant dés la 2em semaine a 3 fois par jours maximum. après faire un arrêt d'une semaine, si la toux persiste reprendre le traitement.


toux sèche avec brûlure d'oesophage genre trachéite :

huile essentielle de clou de girofle en massage sur le torse avec de la menthe poivré mélangé a une huile végétale.

baume du tigre ( authentique ) en massage sur la poitrine et sous les pieds.


rage de dent : mettre sur un coton tige quelques gouttes d'huile essentielle de clou de girofle et appliquer quelques instant sur la dent douloureuse. ce remède est très efficace, le clou de girofle étant un anesthésiant naturel vous sentirez peu être si vous en mettez sur votre langue ou votre joue accidentellement un léger engourdissement de cette zone. l'avantage est que la douleurs disparaitra très rapidement et de façon durable ( n'oubliez pas pour autant d'aller chez le dentiste ! ne faite pas comme moi !! hum ! )

si vous n'avez pas d'huile essentielle vous pouvez mordre un clou de girofle avec la dent douloureuse gardé le alors plusieurs minutes, cela est efficace mais moins radical.


brûlures : aloe verra en gel ou directement la sève de la plante.

coups, bleu, etc : arnica montanna ( homéophatie ) soit en granules sous forme de dose ou de grosse granule, en prendre 5 ou 1 dose immédiatement, puis Trois granules toutes les heure s. puis continuer avec de la crème ou du gel d'arnica

cela éviteras les ecchymoses et hématomes. ( très efficace )


voila pour l'instant je vous transmettrais d'autres soin au fur et a mesure et selon les questions et votre intérêt.

qu'Allah préserve notre santé a tous amine ya Rebbi al alamin wa salatu wa salam ala saydina Muhammad ashrafu al mursalin.



Citation :

Est-il permis d'utiliser des médicaments contenant de l'alcool ?

Proposé par Mouhammad Patel le Mardi, 28 Août 2001

Questions d'actualité...

Question: Je voudrais savoir si on a le droit, quand on est vraiment malade, de consommer un médicament fait avec de l'alcool...

Réponse: La question que vous soulevez ici, concernant la permission ou non, de prendre des médicaments contenant de l'alcool en cas de besoin (en ce sens que la maladie est grave, mais la vie de la personne n'est pas en danger) ou en cas de nécessité (c'est à dire quand la vie du malade est en danger) est étroitement liée à un principe que l'on retrouve dans les ouvrages de jurisprudence islamique sous l'appellation de "at tadâwi bil mouharramât" (littéralement: "le traitement par l'usage des choses illicites").

En règle générale, si un malade se trouve dans à une situation de nécessité extrême (appelée "Idhtirâr" en arabe) au point qu'il n'a des chances de sauver sa vie qu'en prenant un produit contenant de l'alcool, dans ce cas, il y a unanimité entre les juristes musulmans pour considérer qu'il lui sera permis d'utiliser ce médicament.

Maintenant, si un malade ne se trouve pas dans un tel cas d'extrême nécessité et que sa vie n'est pas en danger, néanmoins, sa maladie est telle qu'elle lui cause beaucoup de tort et pour lutter contre celle-ci, il lui faut prendre un médicament contenant de l'alcool, pourra-t-il le faire oui ou non ?... C'est sur ce point que les avis des juristes divergent...

- Selon une bonne partie des savants (il semblerait que ce soit là l'avis des juristes hambalites et mâlékites), l'usage d'un tel médicament n'est pas permis dans ce genre de situation. Ils basent leur opinion sur un certain nombre de Hadiths, comme par exemple celui qui relate qu'un Compagnon (radhia Allâhou anhou), en l'occurrence Târiq Ibné Souwaid Al Djou'fi (radhia Allâhou anhou), avait posé la question au Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) au sujet du vin, s'il pouvait en produire afin qu'il soit utilisé en guise de médicament. Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) lui répondit en ce sens:

"Certes, ce (produit, c'est à dire le vin) n'est pas un médicament, mais c'est plutôt un mal."

(Rapporté par Ahmad, Abou Dâoûd, Tirmdhi et Mouslim).

Cet avis est celui qui a la préférence de Sayyid Sâbiq r.a. (Voir "Fiqh ous Sounnah" - Volume 2 / Page 22 et 23)

- Selon l'avis de l'Imâm Abou Hanîfa r.a. et Qâdhi Abou Yoûssouf r.a., si le médicament contient de l'alcool ayant été élaboré à partir d'autre chose que du raisin ou des dattes (ce qui est le cas, il semblerait, pour la quasi-totalité des médicaments de nos jours), il sera alors permis au malade de le consommer en guise de traitement, à condition cependant que la quantité prise ne rende pas ivre (Réf: "Fath oul Qadîr" - Volume 8 / Page 160). S'il est vrai que l'argumentation visant à établir une distinction de statut juridique entre l'alcool produit à partir de dattes ou de raisin et l'alcool produit à partir d'autre éléments est remise en question au sein de l'école hanafite même, il est cependant possible malgré tout, selon Moufti Taqui Outhmâni, de prendre en considération cet avis pour le besoin ("hâdjah") du traitement.

Et si l'alcool a été élaboré à partir du raisin ou des dattes (ou si l'alcool a été élaboré à partir d'un autre élément, mais que l'on considère que l'avis (cité ci-dessus) établissant une "classification" de l'alcool suivant son origine n'est pas correcte), dans ce cas, selon l'avis de Abou Yoûssouf r.a. (qui, sur ce point, fait autorité au sein de l'école hanafite), il ne sera permis d'en consommer (dans la mesure du strict nécessaire) que si un médecin fiable et honnête ("tabîb 'adl") affirme qu'il n'existe pas de traitement efficace alternatif à celui-ci. Cet avis, permettant le "tadâwi bil mouharramât" (autorisé par une partie des juristes hanafites), repose notamment sur le récit des gens de la tribu de "Ouraïna", à qui le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) avait ordonné de prendre de l'urine de chameau en guise de traitement (Réf: "Bouhoûth fi Qadhâya Fiqhiyah Mouâsarah" de Moufti Taqui Ousmâni, qui cite comme références hanafites "Fath oul Qadîr" (Volume 8 / Page 160) et "Al Bahr oul Râïq" (Volume 1 / Page 116).

- Selon l'avis des juristes de l'école châféite, si le médicament ne consiste qu'en de l'alcool pur, dans ce cas, il ne sera pas permis de le prendre. Par contre, s'il est mélangé à un autre produit médicamenteux dont la quantité domine celle de l'alcool (ce qui est le cas pour les médicaments utilisés actuellement), dans ce cas il sera permis de le prendre en guise de traitement et en petite quantité (ne rendant pas ivre), quand son effet bénéfique est établi (par diagnostic médical émanant d'un médecin fiable et honnête, par exemple) et qu'il n'y a pas d'autres produits purs pouvant le remplacer. (Réf: "Bouhoûth fi Qadhâya Fiqhiyah Mouâsarah" de Moufti Taqui Ousmâni, qui cite comme référence les écrits de Ar Ramali r.a.: "Nihâyat oul Mouhtâdj" (Volume 8/ Page 12). Voir également "Al Fiqh oul Islâmiy" - Volume 3 / Page 523).

Wa Allâhou A'lam !

Dieu est Plus Savant !

Patel Mouhammad

source : http://www.muslimfr.com/modules.php?file=article&name=News&sid=181
wa salam aleykoum


Dernière édition par Mahdiya le Sam 24 Avr - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mahdiya
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!
avatar

Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: traitement phytothérapie   Sam 24 Avr - 21:38

bismillahi

Salam aleyk

pour les soeurs qui le souhaitent, je peu envoyer des mélanges que je fait moi même par exemple :

- mélange spéciale état grippaux prévention et traitements
- mélange maux de ventre nausées diarrhée indigestion
- mélange maux de têtes
- mélanges infections cutannées ( genre mycose, petits boutons, urticaire )

ainsi vous n'aurez pas a vous acheter de nombreuses huiles essentielles qui sont parfois chères, je n'est pas encore d'idée de prix mais si certaines soeurs sont intéressé je verrais pour proposé ces mélanges ( je les fait actuellement pour moi ) en différentes quantité et en calculant le coût incha'Allah.

je pourrais aussi vous proposer des mélanges qui sont des renforcement immunitaires avant les changements de saison :

- miel, propolis, gelée royale, polène. ( vous pouvez bien sûr le faire vous même ) c'est un excellent fortifiant.

petite précision : différence entre infusion et décoction :

la décoction :

la plante est introduite dans de l'eau froide portée a ébullition puis infusé environs 10 minutes, couverte ( plutôt utiliser pour les graines, racines, ecorces )

l'infusion :

la plante est mise dans une eau non pas bouillante mais juste avant ( frémissante pour éviter de brûler les feuilles ou fleurs ) puis infusé environs 10 minutes, couverte.

wa
salam aleykoum
Revenir en haut Aller en bas
 
traitement phytothérapie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Phytothérapie : soigner par les plantes
» Lexique de Phytothérapie
» Les vertus des plantes - la Phytothérapie
» Qu'est ce que la phytothérapie
» La phytothérapie chinoise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fleurs du Firdaws :: Entre soeurs :: Divers :: Santé - Beauté - Bien-être-
Sauter vers: