Fleurs du Firdaws

Au Nom d'Allah le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux As-Salamou 'Alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou Louange a Allah, le créateur de toutes choses, maitre de l'univers qui s'est installé Lui même sur le trône Louange a Allah
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
halal en danger, hallal viande
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Partenaires
Rue Du fric, jeu d'immobilier multijoueur
Top sites bismillah
Référencement des sites islamiques
meilleurs sites islamiques
<data:blog.pageTitle/>

Partagez | 
 

 Doutes dans la foi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shourouk
Je me sent bien ici al hamdulilah
Je me sent bien ici al hamdulilah
avatar

Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Doutes dans la foi   Lun 15 Mar - 8:22



bismillahi

Salam alaykoum wa rahmatullah wa barakatouh

Question :

Allah Jalla Jalaluh a accordé à un homme la guidée, ainsi que le bienfait de goûter la douceur de la foi, puis lui a ouvert le domaine de la compréhension et la connaissance de ses versets, et ensuite, sa situation s’est inversée et il a perdu la douceur de la foi. Par la suite, son cas s’est aggravé avec des pensées anxieuses et des suggestions maléfiques ; parmi ces suggestions maléfiques, il y a des choses qui, si elles étaient prononcées, le feraient sortir de l’islam, en sachant qu’il n’est pas d’accord avec ces suggestions. Que doit-il faire pour redevenir comme il était auparavant ?



Réponse :

Par rapport à cela, chers frères, sachez qu’Allah le Très-Haut, par Sa sagesse, n’a pas descendu une maladie sans qu’Il ne descende aussi son remède. Même les choses abstraites et psychiques, Allah leur a descendu un remède. Et quel est ce remède ?


Le remède est ce qui est parvenu du Prophète sws , prière et salut d’Allah sur lui, lorsque les Compagnons sont venus se plaindre à lui des pensées qui leur venaient à l’esprit, et pour lesquelles ils auraient préféré être précipité du ciel, plutôt que d’en parler. Le Prophète sws , prière et salut d’Allah Jalla Jalaluh sur lui, leur a donc ordonné d’arrêter de penser à cela, et de demander protection auprès d’Allah contre Satan le lapidé. Le Prophète sws , prière et salut d’Allah Jalla Jalaluh sur lui, a dit :


« Les gens ne cessent de se demander qui a créé ceci et qui a créé cela, jusqu’à ce qu’ils disent : ‘Qui a créé Allah’ ? »


Le Prophète sws , prière et salut d’Allah Jalla Jalaluh sur lui, a dit aussi :


« Et si un d’entre vous trouve [ces pensées] en lui, qu’il demande protection auprès d’Allah Jalla Jalaluh, et qu’il s’en débarrasse. »1,


c’est-à-dire qu’il demande refuge auprès d’Allah Jalla Jalaluh contre Satan le lapidé et qu’il se détourne complètement de ces pensées.


Et ce genre de pensées, de même qu’elles surviennent à propos du Créateur, elles peuvent aussi survenir dans les actes d’adoration : une personne pratique ses ablutions complètes et Satan lui suggère : « Tes ablutions ne sont pas complètes », et la personne recommence ses ablutions à nouveau, et Satan dit à nouveau : « Elles ne sont pas complètes ». La personne retourne encore et recommence ainsi de suite… Donc, le remède radical contre ces suggestions maléfiques est de s’arrêter, c’est-à-dire de demander protection auprès d’Allah Jalla Jalaluh et que tu cesses [d’y penser]. Si tu as pratiqué tes ablutions une première fois et qu’il t’arrive de douter que tu les aies faites ou non, dis-toi alors qu’il en soit ainsi et ne recommence pas tes ablutions, et ne tiens pas compte [des doutes].


A ce frère qu’Allah Jalla Jalaluh a guidé vers la foi, qui a goûté à sa douceur, qui s’est accrue dans son cœur et qui, par la suite, a été en proie aux suggestions sataniques, nous lui disons : « Réjouis-toi car, certes, ceci est la foi authentique et Satan ne vient qu’avec ces suggestions maléfiques que pour te dévier de la foi. Cherche donc protection auprès d’Allah, cesse [d’y penser] et n’en tiens pas compte. »


On a dit à Ibn ’Abbâs, qu’Allah l’agrée : « Les juifs disent : « Certes, nous n’avons pas de mauvaise pensées dans notre prière. » Ibn ’Abbâs a dit : « Ils ont raison. Satan ne s’occupe pas d’un cœur [déjà] dévasté. Les cœurs des chrétiens et des juifs sont dévastés, et est-ce que Satan va venir le corrompre alors qu’ils le sont déjà. Certes, Satan s’attaque à la bâtisse solide pour la détruire ; quant à la bâtisse détruite, Satan ne s’y intéresse pas. » Ceci prouve que plus la foi en Allah, exalté soit-Il, est ancrée dans le cœur d’une personne, plus Satan le perturbe avec ce genre de mauvaises pensées, et le remède à cela est de chercher refuge auprès d’Allah Jalla Jalaluh , et de chasser ces pensées.


Enfin, je dis au frère qui pose la question : « Réjouis-toi, tant que se présentent ces mauvaises pensées, et que tu cherches refuge auprès d’Allah contre Satan le maudit, et que tu t’en éloignes, elles ne te feront aucun tort, si le Très-Haut le veut. »


Fatwa de cheikh Ibn Otheimine

Recueil de Cours et de Fatwas de la Mosquée Sacrée de la Mecque, tome 3, page 280-282

Salam alaykoum wa rahmatullah


- modération : fatwa vérifiée -
Revenir en haut Aller en bas
fleursduparadis
Je suis incollable!! insha Allah!!
Je suis incollable!! insha Allah!!
avatar

Date d'inscription : 12/03/2010

MessageSujet: Re: Doutes dans la foi   Mar 16 Mar - 23:22

bismillahi

Salam

Baraka ofik pour ce rappel Oukhty :)

moi aussi j'ai fait quelques recherche et j'ai trouvé ça:

Les doutes dans la foi
Shaykh Muhammad ibn Sâlih Al-‘Uthaymîn
Question : Un jeune homme commettait beaucoup de péchés, puis il s’est repenti et attaché à la religion et appelait les gens à la religion d’Allah. Mais les démons lui insufflent qu’Allah n’existe pas, que le Messager d'Allah (salallahu ‘alayhi wasalam) n’est pas véridique, que les Compagnons ne sont que des légendes. Sera-t-il châtié pour ces pensées ?

Réponse : Ces insufflations, qu’Allah te fasse miséricorde, proviennent du Diable. Il les insuffle dans le cœur des croyants comme cela est arrivé aux Compagnons lorsqu’ils sont venus se plaindre au Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) en disant : « Parfois nous éprouvons des choses pour lesquelles nous préfèrerions tomber du haut des cieux, ou être brûlés à l’état de charbon plutôt que de les prononcer. » Le Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) dit : « C’est cela la foi claire », c'est-à-dire la foi pure (sincère), c’est un signe d’une foi sincère. Pourquoi ? Car lorsque le Diable voit que l’homme se dirige vers la vérité, il veut l’en détourner par tous les moyens, et s’il était déjà égaré, cela lui suffirait et il ne viendrait pas à lui, ne lui insufflerait aucun doute, car son cœur serait déjà (rempli) de ténèbres.


Pour se débarrasser de ces doutes, il faut appliquer la parole du Prophète : « Si l’un d’entre vous ressent cela, qu’il cherche protection auprès d’Allah et qu’il cesse d’y penser. » Il cherche protection auprès d’Allah en disant : A’ûdhu billah min As-Shaytân Ar-Rajîm. Et il cesse d’y penser en enlevant cette réflexion de son esprit et en n’y revenant jamais.

Source : Liqâ’ât Al-Bâb Al-Maftûh (1/500).

Question : Pourquoi ces doutes sont-ils très répandus chez les femmes ?


Réponse : Généralement, à cause de leur faiblesse et de leur amour pour l’obéissance et le bien. C’est l’amour du bien et la volonté d’accomplir parfaitement les adorations, associés à une faiblesse dans la défense qui font qu’elles sont plus sujettes à ces doutes. Mais cela atteint également beaucoup de jeunes garçons investis dans leur religion. La cause est la même : la force de l’amour pour le bien et la faiblesse de la défense. On a rapporté à Ibn ‘Abbâs ou Ibn Mascûd que les juifs disaient : « Nous ne somme pas atteints par les chuchotements du Diable dans la prière, nos cœurs sont concentrés. » Il répondit : « Ils ont dit vrai, que ferait le Diable avec un cœur en ruine. » C’est-à-dire que les cœurs des juifs sont en ruine et que leurs adorations sont vaines, c’est pour cela que le Diable ne les tente pas car il ne veut pas plus d’eux.


Mais le Diable vient vers la citadelle gardée, remplie (de foi), afin de la détruire et la réduire à l’état de ruines, il essaie d’insuffler le doute dans le cœur du croyant sincère, dans le cœur de celui qui se tourne vers Allah afin de lui obstruer le chemin. Ainsi, que celui qui est sujet à ces doutes se réjouisse, car il n’est mis à l’épreuve qu’en raison de la force de sa foi, et le Diable ne veut qu’affaiblir cette force. C’est pourquoi le croyant doit utiliser le remède décrit par le Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam), sinon le Diable le détruira totalement.

Question : pourriez-vous décrire la manière dont se manifestent ces doutes ?

Réponse : Cela se manifeste avant tout par des doutes dans la certitude qui peuvent parfois conduire à l’apostasie et au rejet, devant l’intensité de ces doutes, il peut en arriver à renier, à mentir et à dire : quel est ce mal ? D’autres encore, comme cet ignorant qui a dit à cet autre d’arrêter la prière, laisse les ablutions, afin de retrouver la certitude, et cela est très grave. Cela se manifeste aussi dans le divorce, ces doutes du Diable provoquent des angoisses et l’homme se dit : « Si je divorce je serais en paix », ce qui est une erreur, ce n’est pas correct. Aussi, dans les ablutions, lorsque l’homme doute qu’il ait eu un vent ou non, il se dit : « Je vais le faire, ainsi je serais sûr », ce qui est une erreur. Le Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) a ordonné à celui qui doutait à ce sujet de ne pas sortir de la prière tant qu’il n’avait pas entendu ou senti quelque chose, et il n’a pas dit que celui qui doutait devait le faire afin d’être sûr. Les manifestations de ces doutes sont très nombreuses, elles sont source d’angoisse, de fatigue, elles peuvent amener au divorce, bien que l’avis le plus authentique sur cette question est que celui qui est atteint de ces insufflations diaboliques au point qu’il en arrive à divorcer, son divorce n’est pas valide, car le Prophète a dit : « Pas de divorce lorsqu’on ne sait pas ce que l’on dit », de même pour celui qui est ensorcelé, son divorce n’est pas valide car il ne sait pas ce qu’il dit, de même pour celui qui est très en colère, qui ne sait plus ce qu’il dit et ne se contrôle plus, son divorce n’est pas valide.

Question : L’homme est-il jugé pour les doutes insufflés par le Diable qu’il peut parfois ressentir ?


Réponse : L’homme n’est pas jugé pour les doutes qu’il peut éprouver en lui, car ils viennent du Diable. Et le Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) nous a informés que cela était une preuve de foi claire. Lorsque cela arrive, il doit chercher protection auprès d’Allah contre le Diable et ne pas s’y attarder, et il ne doit pas chercher plus loin car cela peut lui causer du tort. L’homme doit être fort, ferme dans sa foi et ne pas être ébranlé par ces doutes. Et Allah est plus savant.

Question : Je n’ai rien fait qui mette Allah en colère, je préserve les droits d’Allah, je prie, je jeûne, mais ce qui me fait souffrir c’est que depuis que je suis arrivée à la Mecque, le Diable est avec moi à tout moment, même dans ma prière. Il me dit que je suis parmi les gens de l’Enfer, que tout ce que je fais ne sert à rien, il m’embrouille dans ma récitation dans la prière, et lorsque j’ouvre le Coran et que je lis un verset qui évoque le châtiment, j’ai l’impression que c’est moi qui suis châtiée. Indiquez-moi quelle est la voie authentique (pour sortir de cela), qu’Allah vous récompense par un bien.


Réponse : Allah dit : « Le Diable est pour vous un ennemi. Prenez-le donc pour ennemi. Il ne fait qu’appeler ses partisans afin qu’ils soient des gens de la Fournaise » (Fâtir, v.6.) Le Diable a insufflé ses doutes à Adam et son épouse Eve et il les a fait sortir du paradis, et il ne cesse d’insuffler ses doutes aux enfants d’Adam afin de les faire sortir de la lumière vers les ténèbres, de les détourner du chemin droit vers le chemin de la perte. Le remède aux doutes que tu ressens est que tu cherches protection auprès d’Allah contre le Diable et que tu n’y prêtes jamais attention, si tu fais cela, Allah enlèvera le mal dont tu souffres. Nombreux sont les gens à qui cela arrive, en raison de la force de leur foi, le Diable multiplie ses efforts afin d’affaiblir et réduire à néant cette foi. Et si la foi est faible, le Diable n’y prête pas attention, car cet homme est perdu.


C’est pour cela qu’on a rapporté à Ibn cAbbâs ou Ibn Mascûd que les juifs disaient : « Nous ne somme pas atteints par les chuchotements du Diable dans la prière », c'est-à-dire qu’ils n’étaient pas déconcentrés. Il répondit : « Ils ont dit vrai, que ferait le Diable avec un cœur en ruine. » C’est-à-dire que les cœurs des juifs sont en ruine et que le Diable ne prête attention qu’aux cœurs qui sont emplis de la lumière d’Allah, de la science authentique, afin d’éteindre cette lumière. Ce que tu ressens n’est que la force de la foi, et le Diable veut la détruire en toi. Nous demandons à Allah qu’Il te préserve, patiente, détourne-toi de ces soutes et cherche protection auprès d’Allah contre le Diable.


Source : Q/R extraites de Remèdes contre les doutes insufflés par le Diable (à paraître).

Traduit par les Salafis de l’Est

Salam

paillettes

- modération : fatwa vérifiée -

source : http://www.salafs.com/modules/news/article.php?storyid=10113
Revenir en haut Aller en bas
 
Doutes dans la foi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la peur, le repli, le doute ... comment aller de l'avant ?
» N'ayez pas peur d'exprimer vos doutes
» L'enseignement de la prière dans l'Evangile
» Corps subtils dans l'Hindouisme
» L´eau en bouteille laissée dans votre voiture est très dangereuse !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fleurs du Firdaws :: Entre soeurs :: Le Coran, la sounnah, nos pieux prédécesseurs, les savants :: Rappels - Spiritualité - Sagesses-
Sauter vers: