Fleurs du Firdaws

Au Nom d'Allah le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux As-Salamou 'Alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou Louange a Allah, le créateur de toutes choses, maitre de l'univers qui s'est installé Lui même sur le trône Louange a Allah
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion
halal en danger, hallal viande
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Partenaires
Rue Du fric, jeu d'immobilier multijoueur
Top sites bismillah
Référencement des sites islamiques
meilleurs sites islamiques
<data:blog.pageTitle/>
anipassion.com
Partagez | 
 

 Ou est le mal?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonyme
Je m'habitue al hamdoulillah
Je m'habitue al hamdoulillah
avatar

Date d'inscription : 16/03/2010

MessageSujet: Ou est le mal?   Lun 30 Jan - 20:37

bismillahi


salam

Pourriez vous traiter d'un sujet dont beaucoup se posent la question : comment expliquer que certains souffrent (ex: dans la maladie car je suis infirmière à domicile et vraiment pas facile....J'ai du mal à comprendre...J'ai cheminé en lisant que "le mal" vient de nous et le bien d'Allah.
Mais souvent, une personne souffre et son entourage dit que c'est quelqu'un de pieux exemplaire? Comment accepter cela plus facilement?
même si l'on nous dit que des péchês sont effacés à chaque souffrance? Merci



Alaykoum salam
Revenir en haut Aller en bas
oum-isaac-wa-assia
Je maîtrise insh'Allah
Je maîtrise insh'Allah
avatar

Date d'inscription : 01/01/2012

MessageSujet: Re: Ou est le mal?   Mer 1 Fév - 23:28

bismillahi
Salam


" Et Quand Je Suis Malade ... C'est Lui Qui Me Guérit "


Qu’est ce que la maladie ?


C’est une altération, une dégradation de la santé de sorte que l’individu se trouve dans un état général de malaise. A cette définition objective de la maladie, l’islam nous offre une dimension spirituelle du sens même de cet état.



La maladie comme épreuve


Le Prophète salla Allah aleyhi wa salam a dit :
« Le croyant est sans cesse éprouvé dans sa personne, dans sa progéniture et dans ses biens jusqu'à ce qu’il se rende à Allah, exempt de toute faute ».

[ Rapporté par At-Tirmidi ]

Durant sa vie l’individu est soumis à de nombreuses épreuves : la maladie, la pauvreté, la mort, les calamités …Ces circonstances douloureuses dévoilent chez lui un comportement qui peut exprimer soit de la révolte, soit de la reconnaissance, soit de l’ingratitude. C'est là qu'Allah nous apprécie. Sommes-nous constants dans l'aisance comme dans la pauvreté, dans la maladie comme dans la santé, dans le malheur comme dans la joie ?



C’est l’occasion de ces grands événements que notre foi est mise à l’épreuve et qu’elle révèle soit son authenticité soit sa fausseté. Allah nous met en garde, les épreuves sont inéluctables et il faut s’y préparer afin de ne pas être pris au dépourvu. Elles existent pour nous éprouver.

Allah Soubhano wa ta3la dit : " Nous vous éprouverons pour connaître ceux d’entre vous qui luttent, ceux qui sont constants"

[ Sourate 47 - Verset 31 ]




D’après un hadith , Allah dit :
« En vérité, je vous le dis, Je suis le Dieu véritable, il n’y a pas d’autre Dieu que Moi. Mohamed (salla Allah aleyhi wa salam) est Mon serviteur et Mon envoyé, quiconque se soumet à Mes arrêts, se résigne au malheur dont Je le frappe et se montre reconnaissant de Mes bienfaits, celui-là Je l'inscris au nombre des hommes à la foi sincère, et je le ferai ressusciter avec cette catégorie de justes : mais celui qui, au contraire, ne se soumet point à Mes arrêts, qui ne se résigne point aux afflictions dont Je le frappe et ne se montre point reconnaissant de Mes bienfaits, que celui-là prenne autre Dieu que Moi. »



La maladie efface les péchés


Le Prophète salla Allah aleyhi wa salam a dit :
« Tout mal qui atteint le musulman, s’agit-il d’une lassitude, d’une maladie ou d’une angoisse, même d’une piqûre d’épine, lui vaut de la part d'Allah une rémission de ses péchés. »

[ Rapporté par Boukhari et Mouslim ]


« Tout croyant, touché par quelque maladie, verra Allah s’en servir pour lui pardonner ses péchés »

[ Rapporté par Tabarani et El Hakim ]



Les œuvres du malade continuent


Le Prophète salla Allah aleyhi wa salam a dit :
« Quand un serviteur tombe malade ou part en voyage, Allah lui inscrit l’équivalent de ce qu’il faisait (comme œuvres bonnes) à résidence en étant sain »

[ Rapporté par Boukhari et Abou Daoud ]




Quelle attitude adopter face à la maladie ?


** La patience


Sachant que la maladie efface les péchés et qu’elle constitue une épreuve, une attitude s’impose : la Patience. Elle est une vertu indispensable à la vie et à la foi du musulman. Il doit habituer son âme à supporter l'adversité sans lassitude, attendre les résultats même s’ils ne sont pas immédiats et faire face aux difficultés quelles que soient leurs gravités et leur poids avec un cœur qui n’a point de doute. Rester confiant et garder l'espoir. Allah soubhano wa ta3la a dit : " Cherchez secours dans la patience et dans la prière. "

[Sourate 2 - Verset 45]



Le Prophète Salla Allah aleyhi wa salam a dit :
« Celui qui loue Allah pour avoir été comblé, celui qui supporte patiemment l’épreuve, celui qui se repent après une injustice, celui qui pardonne après avoir été lésé. Ceux là auront la sûreté et seront bien guidés. »

[ Rapporté par At Tabarani ]



Le Prophète salla Allah aleyhi wa salam disait :
« Celui qui s’efforce à supporter patiemment (le malheur) Allah le dotera de patience. Nul ne reçoit plus ample bonheur que la patience »

[ Rapporté par Boukhari et Mouslim ]



** Le malade doit se soigner

Le Prophète salla Allah aleyhi wa salam a dit :
« Allah a fait les maladies. Il a accordé à chaque maladie un remède, ne vous soignez pas par ce qui est illicite. »

[ Rapporté par Abou Daoud ]


Le malade doit chercher à se soigner par tous les moyens permis par la morale islamique, tout en se remettant à Allah pour l’issue heureuse de sa maladie car la guérison reste une volonté Divine.

Allah soubhano wa ta3la a dit :





{ … et quand je suis malade, c’est Lui qui me guérit. }

[ Sourate 26 - Verset 80 ]


** La plainte du malade


Il est permis de se plaindre au médecin et à l’ami mais il faut louer Allah avant de se plaindre. Le Prophète salla Allah aleyhi wa salam a dit :
"Quand un serviteur tombe malade, Allah lui envoie deux anges et les charge de voir ce que dira ce malade à ceux qui viennent lui rendre visite. S’il loue Allah, ils rapportent ceci à Allah qui en est informé. Allah ensuite dit « Si mon serviteur meurt, Je me chargerai de l’introduire au Paradis. S’il s’en remet, Je lui substituerai une chair meilleure et sang meilleur que le sien et lui pardonnerai ses péchés. "

[ Rapporté par Malik et Abou Ad-Dunya ]


La visite du malade


Il est recommandé de se soucier de la santé de ceux qui nous entourent ainsi que de leur rendre visite s’ils sont malades.

D’après Abou Horeyra (DAS) le Prophète salla Allah aleyhi wa salam a dit :
« Allah à Lui la Puissance et la Gloire, au Jour de la Résurrection, dira :
« Oh fils d’Adam !Je suis tombé malade et tu ne M’as pas visité ? Seigneur, répondit l’homme comment te rendre visite et Tu es le Seigneur des mondes ? Ne savais-tu pas que mon serviteur untel est tombé malade et tu ne l’as pas visité ? Ne savais-tu pas que si tu l’avais visité, tu M’aurais trouvé chez lui ?… »


[ Rapporté par Mouslim ]



Encourager le malade


L'encourager par de bonnes paroles afin de fortifier son âme et lui faire l’invocation suivante :
« Oh Allah, Seigneur des hommes, chasse le mal, guéris (le) donc de la maladie, car Tu es Seul à guérir et nul autre en dehors de Toi ne guérit, et Ta guérison ne laisse point la (moindre trace de) maladie »
« Allahouma adh-hib al-bas ssa Rabannas, ichfi wa enta achchafi, la chifa-a illa chifa ouka chifâ-an la youghadirou siqaman »
Aussi penser à raccourcir la visite sauf si le malade demande votre présence



Le visiteur peut demander aux malades des invocations en sa faveur


Le Prophète Salla Allh akeyhi wa salam a dit :
« Lorsque tu visites un malade demande lui de t’invoquer Allah, ses invocations ressemblent à celles des anges. »

[ Rapporté par Ibn Maja ]


Il est également recommandé d’invoquer Allah en faveur du malade et de réciter le Coran.


Quelques invocations


Lorsqu’on se plaint d’un mal, le Prophète Salla Allah aleyhi wa salam a dit :

« Mets ta main sur l’endroit du mal et dis : « Au nom d'Allah » Puis dit : je me réfugie auprès de la majesté d'Allah et Sa puissance contre le mal que je trouve en moi et contre ce que je fuis » (7 fois)

(Bismillah - A’oudou bi’-izalillahi wa qodratihi min charri ma ajido wa ohâdiro )



Lorsqu’on rencontre un éprouvé le Prophète salla Allah aleyhi wa salam a dit :

« Quiconque, à la vue d’un éprouvé, (un handicapé, un malade, un pauvre…) dit « Louange à Allah, qui m’a épargné de ce dont il a frappé autrui et m’a grandement avantagé par rapport à ceux qu’Il a créés » sera à l’abris de ce malheur »

[ Rapporté par Attirmidi ]



(El hamdoulillahi ladhi ‘âfani min mabtalâka bihi wa faddalanî ‘alâ kathîrin mimman khalaqa tafdîlan )

Allah ne manque pas de nous donner de nombreux exemples dans le Coran afin d’illustrer le comportement vers lequel nous devons tendre, et l’histoire de Ayoub (Job, sur lui la paix) est un véritable hymne à la patience et à la constance. Lui qui fut frappé de la perte de sa famille, de ses biens et fut atteint dans son corps de diverses maladies incurables.



Allah dit de Lui :
" Oui, Nous l’avons trouvé endurant avec constance, (quel) excellent serviteur,il aimait à revenir souvent à Nous."

[ Sourate 38 - Verset 44 ]


"Seigneur fortifie nous de patience et reçois-nous en croyant soumis à Ta Volonté "

[Sourate 7 - Verset 126 ]


Qu'Allah soubhano wa ta3la guérisse nos frères et soeurs qui souffrent de tous maux .
Amine Ya Rabbyi Alameen



Références :
L'éthique du musulman - El Ghazali - Edition Al Qalam


Les exhortations et les avertissements - Al Hafy Al Mundiri - Edition Dar el Fiker

- Les Règles de la Législation Islamique Eclairées par la Tradition Prophétique -
Sayed Sabeq - Edition Dar El Fiker

macha Allah
Revenir en haut Aller en bas
oum-isaac-wa-assia
Je maîtrise insh'Allah
Je maîtrise insh'Allah
avatar

Date d'inscription : 01/01/2012

MessageSujet: Re: Ou est le mal?   Mer 1 Fév - 23:42

bismillahi
Salam aleyk

Je t'es poster plusieurs Hadiths ainsi que des verset coranique en espérant que cela puisse t'apporter incha'Allah

Comment accepter la maladie plus facilement je crois que c'est bien la, la question que tu pose
alors voici ma réponse :

" La maladie n'est jamais facile a accepter pour sois même et encore moins pour un proche mais en gardant toute notre confiance en Allah et en remétant ce qui lui appartient c'est a dire notre destiné et celle d'autrui ... Allah nous donne la force d'affronter la maladie aussi bien directement quand cela nous touche et indirectement quand cela touche une personne de notre entourage ...
Le meilleur reméde contre la maladie qui nous atteint ou qui atteint un être cher c'est de toujours faire confiance en Allah soubhano wa ta3la .. car a Allah nous appartenons et vers Allah nous retournerons incha'Allah "

en éspérant que ma réponse t'auras servi incha'Allah

au plaisir oukhtyy incha'Allah
ci tu ve parler un peu plus profondément de ton probléme oukhty je suis disponible en MP ou bien sur msn incha'Allah

Salam
Revenir en haut Aller en bas
Mahdiya
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!
avatar

Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: Ou est le mal?   Mer 1 Fév - 23:54





Macha'allah l'a soeur t'a apporté de très bon éléments qu'Allah ta3ala la récompense.

Pour résumer, il est dis ce qui peut signifier qu'Allah subhanu wa ta3ala éprouve ceux qu'Il aime.



Le prophète صلّى اللهُ عليه وآله
وسَلَّم dit: « La situation du croyant est étonnante, tout ce qui lui
arrive est un bien pour lui et ceci n'est vrai que pour le
croyant.










Si un bien le touche, il est
reconnaissant et c'est donc un bien pour lui; et si un mal le touche, il
patiente et c'est donc un bien pour lui »[3].


[3] Rapporté par Mouslim, chapitre
des « Menus faits de la vie » (hadith 7692) et Ahmad (hadith 19448), par
l’intermédiaire de Sohayb Ibn Sinâne رضي الله
عنه.






Subhan'allah wa al hamdulillah



Allah sais ce que nous ignorons et Il est Le juste n'en doutons pas ainsi si un mal touche l'un de nous disons al hamdulillah, patientons et ne doutons pas qu'Allah nous éprouve pour un bien.

a moins que nous n'ayons causé notre propre mal par un mauvais comportement ou un péché. c'est ce don tu as parlé oukhty mais cela ne concerne pas celui qui s'en remet pleinement a Allah, obéit a ses ordres et qui est touché par une épreuve.


Une épreuve n'est pas un mal en soit, un mal est une chose qui ne nous apporte pas de bien, cela viens des péchés, pas des épreuves wa Allahu ta3ala a3lem


qu'Allah te facilite ton métié afin que cela ne te soit pas trop difficile et n'ébranle pas ta foi, mais que cela la renforce et te soi compté en hassanates amine ya Rebbi al alamin


Revenir en haut Aller en bas
abida388
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!


Date d'inscription : 12/04/2010

MessageSujet: Re: Ou est le mal?   Jeu 2 Fév - 8:22

Salam


ma soeur je ne sais pas si ça répondra à ta question
mais comment Allah punirais par la maladie une créature qui s'en remet à lui ?
Allah qui a lui même éprouvé un de ses prophète par la maladie , yaqoub?(job)
voulais t'il le mal à job? son prophète?

Job était un homme riche, avec des enfants, Allah lui retira tout sa, avec la maladie ,les amies sont partis, la fortune et les enfants. après des années de souffrances ,
Job un jour, leva simplement les mains au ciel : il demanda à Allah de le guérir.
Allah lui donna comme remède un simple verre d'eau à côté de lui, en lui demandant de le passer sur son corps

Job en guérit.

est ce vraiùent le verre d'eau qui guerissa Job? non mais Allah

Allah ma soeur est le guérisseur parfait , et si dans ce monde il ne guérit pas
inchAllah , il offrira mieux au paradis
toute chose bien ou mal qui nous atteint viens de Lui.
et tout est bienfait
Revenir en haut Aller en bas
Malika
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!
avatar

Date d'inscription : 12/03/2010

MessageSujet: Re: Ou est le mal?   Jeu 2 Fév - 8:53

[
color=violet]bismillahi
louange à ALLAH, SEIGNEUR des mondes
et paix et bénédiction soient sur Mohamed-le messager de la générosité
Salam aleyk [/color]


Il me semble que ce sujet a déjà été traité. Et si ce n’est pas ici, c’est peut-être ailleurs. Pour le reprendre, mon avis se basera sur ce que j’ai compris des savants, da3yas, Coran…
La meilleur base me semble un passage de l’une des présentations du Dr Mohamed-Ratib NABULSI. Lui-même fondant ses présentations du Coran. Il enseigne, dailleurs, ce que je peux appeler : les merveilles scientifiques du Coran. La traduction n’est pas exacte. Mais, c’est ce que je peux fournir. En arabe, cette discipline s’apelle : al’i3jaz al’3ilmi fi al’qurane.
Cette expression dit ce qui peut avoir le sens de : « la vie d’ici bas est la demeure de l’épreuve, et la vie de l’au-delà est la demeure de la rétribution »

Dans le Coran au chapitre 67 ( la royauté), verset 1 et 2, LE CREATEUR des êtres et des choses Dit ce qui peut signifier : «
1. Béni soit celui dans la main de qui est la royauté, et Il est Omnipotent.
2. Celui qui a créé la mort et la vie afin de vous éprouver (et de savoir) qui de vous est le meilleur en œuvre, et c’est Lui le Puissant, le Pardonneur.

Si on accepte ces deux propos, il en sort que dans la vie d’ici bas, ce qui est considéré « bien » et ce qui est considéré « mal » sont des épreuves. Et la finalité des deux est qu’il soit su qui d’entre les humains et les djines sont les meilleurs en œuvres. Bien sûr, Celui Qui A Crée l’ensemble de l’univers et plus encore et Qui est Capable de le faire disparaître Sait tout. Et le fait que les humains et les dejines doivent passer par l’épreuve relève de La Sagesse SUPREME de leur CREATEUR. Ce que je peux en dire, est que ce passage est une faveur de Celui Qui, en nous, A Soufflé l’âme. Pour que nous prenions conscience des faveurs dont nous sommes, en tant que créatures dotées.

D’un autre côté, c’est pour que nous prenions conscience de notre faiblesse. Et ce face à LA FRORCE SUPRËME de Celui Qui Peut donner la maladie et la bonne santé. C’est en arrivant à cette prise de conscience que nous arrivons à nous rapprocher du CREATEUR et MAÏTRE de nos âmes.

Le but ultime en ces épreuves ; est de nous rapprocher du CREATEUR et MAÏTRE des êtres et des choses. Car, veuille celui qui veut et refuse celui qui le désire, nous retournons à ce MAÏTRE et CREATEUR des êtres et des choses.

Or, vu sous l’Optique de Son Amour pour nous, Ce MAÏTRE Veut pour nous un retour où nous serions proches de LUI. Car ce sera ainsi que nous pourrions bénéficier des Vraies Faveurs. C.à.d, les Faveurs Qu’IL A Caché pour les proches.

Ceux parmi-nous qui arriverons là bas dans l’éloignement auront a beaucoup le regretter. Et c’est là l’une des souffrances de l’autre monde.

Dr Mohamed Ratib NABULSI ajoute dans l’un de ses livres : « ici bas, il y a l’épreuve et la faveur ».

La faveur vient après l’épreuve. Comme pour encourager le croyant à bien cheminer dans cette petite vie.

Ce que j’ai compris de l’ensemble de ce que j’ai entendu/lu, c’est qu’ici bas il y a des faveurs, et elles sont immenses. Mais les Faveurs de l’autre monde sont incomparables à celles-ci. C’est comme si on recevait, ici bas les petits prix. Et les grands prix sont réservés aux gagnants à leurs arrivées.

Et ALLAH Azâ wa Jalâ Sait mieux

continuation heureuse
salam aleykoum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ou est le mal?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ou est le mal?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fleurs du Firdaws :: Entre soeurs :: Besoin de mes soeurs :: Réflexion-dévellopement personnel-
Sauter vers: