Fleurs du Firdaws

Au Nom d'Allah le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux As-Salamou 'Alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou Louange a Allah, le créateur de toutes choses, maitre de l'univers qui s'est installé Lui même sur le trône Louange a Allah
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
halal en danger, hallal viande
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Partenaires
Rue Du fric, jeu d'immobilier multijoueur
Top sites bismillah
Référencement des sites islamiques
meilleurs sites islamiques
<data:blog.pageTitle/>
anipassion.com
Partagez | 
 

 puberté précoce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mahdiya
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!
avatar

Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: puberté précoce   Ven 1 Oct - 11:33

bismillahi

salam

mardi 20 janvier 2009


Critique de livre

La puberté précoce chez les filles. La nouvelle "norme" et pourquoi il y a lieu de s’inquiéter

par Kathleen O’Grady


C’est un sujet sur lequel on connaît presque tous une anecdote, qui concerne une voisine, une nièce, voire sa propre fille. Des fillettes chez qui on voit poindre des bourgeons mammaires dès l’âge de 6 ou 7 ans. Ou l’apparition des premières règles vers 8 ans, un phénomène qui semble en voie de devenir une norme plutôt qu’une exception.

Dans un ouvrage récent intitulé The Falling Age of Puberty in US Girls (2007), Sandra Steingraber, surtout connue pour ses travaux innovateurs sur le cancer et son lien avec les contaminants présents dans l’environnement, propose une méta-analyse des données actuelles sur la puberté précoce chez les filles. La puberté, c’est ce passage marqué par l’apparition des bourgeons mammaires, des poils pubiens et de la ménarche, c’est-à-dire les premières menstruations. Steingraber analyse avec soin les rapports complexes et interreliés qui déterminent la puberté à la lumière de facteurs physiologiques, psychologiques et environnementaux (nutrition, substances chimiques) et leurs répercussions sur le processus de maturation chez les jeunes filles.

La raison qui a incité Steingraber à faire ce travail peut surprendre : il s’agit du cancer du sein. Même si pour la plupart d’entre nous, cette maladie semble une tragédie très éloignée des premières années de la puberté, la recherche indique que la ménarche précoce est bel et bien un facteur de risque plus tard dans la vie. La chercheuse a analysé les données relatives à la diminution de l’âge de la puberté à la demande du Breast Cancer Fund, dans le but de déterminer quels sont les mécanismes neurohormonaux qui gouvernent initialement le développement mammaire et de déceler les facteurs en jeu.

Selon ses conclusions, le développement pubertaire ne repose pas simplement sur une suite d’enchaînements de cause à effet, mais plutôt sur un ensemble de phénomènes interreliés et de variables complexes. Il est donc extrêmement difficile de distinguer quels sont les rapports de causalité entre tous ces éléments.



Le déclenchement de la puberté aux États-Unis

On peut définir succinctement la puberté chez les filles, nous dit Steingraber, comme cette période qui correspond à l’apparition de la fertilité. Bien entendu, la puberté comporte plusieurs phases de développement régies par les systèmes neuronal et hormonal : forte poussée de croissance, développement des seins (thélarche), pilosité pubienne (pubarche), premières menstruations et première ovulation.

Ce qui est remarquable, c’est le peu que nous savons sur la puberté. Nous connaissons les grands processus physiologiques (neuronaux et hormonaux) impliqués dans le développement pubertaire, mais il nous est impossible d’en déterminer le début ou la durée. Ces éléments varient largement d’une personne à l’autre. Ils sont influencés par une multitude de facteurs environnementaux et de déclics encore mal connus. La puberté dite "normale" commence entre l’âge de 8 à 13 ans et se déroule sur une période de dix-huit mois à six ans.

Steingraber rapporte que les données recueillies depuis une centaine d’années permettent d’établir que l’âge moyen des premières menstruations est passé en un siècle de 17 à 13 ans chez les filles de race blanche aux États-Unis. Il a continué à diminuer au cours des derniers 50 ans, mais beaucoup plus lentement (quelques mois) et suivant d’amples variations selon l’origine ethnique.

Au Canada, des recherches sur de petites cohortes amènent à une conclusion semblable. Une observation confirmée par la Dre Diane Francœur, professeure en obstétrique et gynécologie à l’Université de Montréal, qui prévient toutefois qu’aucune étude à grande échelle n’a encore été menée sur le sujet dans notre pays.

Aujourd’hui aux États-Unis, l’âge moyen de la ménarche est de 12,6 ans chez les filles de race blanche, de 12,1 ans chez celles de race noire et de 12,2 ans chez les filles d’origine mexicaine (il est toutefois difficile de comparer son évolution sur une longue période, puisque la majorité des données historiques concernent surtout des filles de race blanche et d’origine européenne).

Ce qui est plus difficile à déterminer, souligne Steingraber, c’est l’évolution des premières manifestations de la puberté comme les bourgeons mammaires et la pubarche, en raison de la rareté des données historiques. Néanmoins, les données recueillies au cours des dernières décennies indiquent que l’âge a diminué sensiblement dans les deux cas et que cette tendance lourde se poursuit (à la différence de la ménarche, qui semble s’être stabilisée).

Pour résumer, la chercheuse conclut que « les premières règles se déclenchent un peu plus précocement qu’il y a 40 ans, alors que le développement mammaire, lui, survient un ou deux ans plus tôt ».

Aux États-Unis, les bourgeons mammaires apparaissent maintenant avant l’âge de dix ans chez 50% des filles de race blanche et avant l’âge de huit ans chez près de 14%. Chez les filles de race noire, l’âge moyen se situe tout juste sous la barre des neuf ans, dont une proportion importante sous celle des huit ans.

Comme le fait observer Steingraber, « La majorité des endocrinologues admettent… que la diminution de l’âge de la puberté chez les filles est un phénomène bien réel aux États-Unis ». Ce qu’on ne connaît pas, ce sont les causes de cette évolution, ni comment réagir, si tant est qu’il faille intervenir.



Cocktails chimiques et redéfinition de la "norme"


La plupart des experts, y compris Steingraber, s’entendent sur le fait que la baisse de l’âge de la puberté est directement attribuable au déclin des maladies et à une meilleure alimentation. La capacité de maturation sexuelle de l’organisme féminin en fonction de l’environnement (par ex., santé, alimentation, abri) joue aussi un rôle important. Par conséquent, il est difficile de parler d’âge "normal" au sujet de la puberté. À cause de notre capacité d’adaptation, ce qui constitue la "normalité" évolue constamment en fonction de l’évolution des facteurs environnementaux (individuels et sociaux).

De cet argument en découle un deuxième : ce qu’on considère comme un développement pubertaire "normal" ne signifie pas forcément que celui-ci est "bon" ou "sain" (contrairement à ce que le mot laisse croire). Il s’agit tout simplement d’une moyenne décrivant une réponse à des circonstances extérieures qui influent sur les fonctions de l’organisme.

Pour Steingraber, le fait que la puberté se déclenche plus tôt aux États-Unis pourrait être lié à d’autres facteurs que l’amélioration de la nutrition et de la santé, en particulier au cours des dernières décennies. Un phénomène similaire s’observe d’ailleurs dans d’autres pays qui jouissent d’un niveau de vie élevé ou ont en commun les mêmes antécédents ethniques.

La chercheuse fait état de nombreuses études qui établissent un lien entre les produits chimiques présents dans notre environnement. Les modulateurs endocriniens (capables d’imiter les hormones dans l’organisme) sont associés notamment à une pléthore de problèmes de santé : raccourcissement des périodes de gestation du fœtus ; faible poids à la naissance ; accroissement des taux d’obésité et mauvaise régulation de l’insuline dans l’organisme, tous des facteurs de risque de puberté précoce. Phénomènes auxquels nous devrions prêter attention, prévient Steingraber, puisque « les enfants sont constamment exposés à des modulateurs endocriniens de faible intensité dans la nourriture, l’eau potable et l’air ».

À titre d’exemple, on a établi un lien entre la ménarche et la pubarche précoces chez les filles et les polybromobiphényles, des produits chimiques ignifuges. De la même façon, une exposition à des taux élevés de dioxine serait associée à un risque élevé de ménarche précoce et de cancer du sein.

De plus, on trouve dans une vaste gamme de produits de consommation, dont les toniques capillaires, les pesticides et le matériel d’emballage et de construction, des agents hormonaux actifs. Certaines études en ont d’ailleurs détecté la présence dans l’urine des filles aux États-Unis, ainsi que des traces de contaminants comme les phtalates et le bisphénol A. (Élaboré à l’origine pour servir d’hormone synthétique, le bisphénol A est utilisé maintenant dans tous les plastiques polycarbonates et dans les revêtements intérieurs des conserves et des canettes, entre autres. Son utilisation dans les biberons vient d’être bannie au Canada.) Les tests sur les rats indiquent que l’exposition au bisphénol A, avant la naissance ou à un jeune âge, peut accélérer la maturité sexuelle.

Aux États-Unis, le recours aux hormones naturelles ou synthétiques pour stimuler la croissance du bétail et la production laitière (un procédé banni en Europe) a également soulevé quelques inquiétudes. Certains critiques croient que cette pratique pourrait contribuer au déclenchement précoce de la puberté, mais d’autres recherches seront nécessaires pour en être sûr.

Steingraber conclut pour sa part que les cocktails chimiques pourraient jouer un rôle significatif relativement à la baisse de l’âge "normal" de la puberté chez les filles. Les données sont toutefois insuffisantes pour le confirmer, mais suffisantes pour conseiller la vigilance.

Par ailleurs, il reste à déterminer de quelle façon les contaminants chimiques agissent et se conjuguent avec d’autres facteurs de risque pour accélérer le début de la puberté. Ces autres facteurs de risque, ce sont notamment le tabagisme, l’obésité, l’inactivité physique et les stresseurs psychosociaux (les dysfonctions familiales, par ex.). Il faudra aussi déterminer quels sont leurs autres effets sur l’organisme et le développement.



L’enfance perdue

Outre le risque accru de cancer du sein associé à la puberté précoce et les autres effets des contaminants chimiques sur le développement, il y a de nombreuses autres raisons de s’inquiéter de la baisse de l’âge de la puberté, sur le plan social notamment, soutient Steingraber.

On peut avancer que l’augmentation des cas de puberté précoce nous obligera à séparer notre conception de l’enfance et le développement physiologique comme tel (une fillette de 8 ans qui a des seins n’en reste pas moins une enfant si on la compare aux enfants de son âge). Or les filles qui acquièrent des formes à un jeune âge sont soumises à de nombreuses pressions sociales.

Steingraber fait état d’un certain nombre d’études montrant que les filles qui atteignent tôt l’âge de la puberté sont davantage sujettes à l’anxiété, ont une moins bonne image d’elles-mêmes et font plus de tentatives de suicide que les autres. L’abus de drogues, le tabagisme et la consommation d’alcool sont également plus élevés au sein de ce groupe. Par ailleurs, ces filles sont plus susceptibles d’être victimes de violence physique et sexuelle. Dans l’ensemble, elles ne réussissent pas aussi bien à l’école. Leur vie sexuelle débute plus tôt et elle est plus active ; le risque de grossesse à l’adolescence augmente.

Fait à souligner, les garçons qui parviennent précocement à la maturité sexuelle ne présentent pas les mêmes comportements ni la même évolution que les filles. Comme le suggère Steingraber, ceci pourrait s’expliquer par le fait que « la puberté précoce modifie à tel point les rapports sociaux pour les filles qu’elle peut causer un traumatisme et éroder la confiance en soi ».



Que faire ?

L’analyse exhaustive proposée dans The Falling Age of Puberty in US Girls est une démonstration éloquente de la capacité de synthèse de l’auteure. Connaissances biomédicales, données sur l’environnement et les produits chimiques, facteurs sociaux et culturels et répercussions : recenser tous ces éléments n’était pas une mince tâche.

Ce qui frappe, c’est encore et toujours la rareté des données sur les substances chimiques présentes dans notre environnement et leurs répercussions sur la santé. Cette lacune procède d’une perspective qui tend à isoler le corps humain (et ses processus) des facteurs environnementaux, alors que seule une approche intégrée permettrait d’apporter des réponses (ou de soulever les bonnes questions).

En particulier, Steingraber croit qu’il faudrait exercer une surveillance régulière pour détecter les modulateurs endocriniens et autres agents hormonaux actifs présents dans l’air, l’eau et la nourriture, et en analyser les effets sur le développement des nourrissons, des enfants et des adultes.

Plus important encore, il faudrait étudier les effets éventuellement délétères des produits chimiques sur la santé humaine et la salubrité de l’environnement, isolément et en association, avant qu’ils ne soient destinés à la consommation de masse sous diverses formes. Les gouvernements devraient aussi en surveiller plus rigoureusement l’utilisation et la propagation dans l’environnement.

Selon Kathleen Cooper, chercheuse en chef à l’Association canadienne du droit de l’environnement, on peut s’attendre, malgré l’absence de données comparables, à une évolution semblable de l’âge de la puberté au Canada et aux États-Unis, vu les ressemblances entre les deux pays sur le plan du développement industriel. « Nous devrions chercher à savoir, dans le cadre de recherches plus vastes sur la salubrité de l’environnement pour les jeunes enfants, si l’âge de la ménarche diminue dans notre pays ; et, si tel est le cas, analyser le rôle joué par les substances soupçonnées de perturber le système endocrinien, notamment celles qui sont présentes dans les produits de consommation. »

La conclusion à laquelle parvient Steingraber, c’est que le déclenchement précoce de la puberté chez les filles (un phénomène bien réel et dont nous devrions nous inquiéter) ne procède pas d’une simple relation de cause à effet, mais plutôt d’un réseau de facteurs responsables de transformations initiales qui déclenchent elles-mêmes d’autres réactions.

Pour arriver à démêler cet écheveau, il nous faudrait commencer par accepter, en toute bonne foi, que la profusion de substances chimiques dans notre environnement (l’eau, la nourriture et l’air) exerce effectivement une action sur notre développement physiologique et social. Notre évolution en tant qu’espèce pourrait en dépendre.


Pour un complément d’information : The Falling Age of Puberty in US Girls : What we know, what we need to know, par Sandra Steingraber (publication du Breast Cancer Fund, août 2007.)

Kathleen O’Grady est co-auteure de l’ouvrage Sweet Secrets : Stories of Menstruation (Sumach Press) et associée de recherche à l’Institut Simone de Beauvoir.
# Source cet article : Le Réseau canadien pour la santé des femmes.
# Nous remercions Le Réseau canadien pour la santé des femmes d’autoriser la reproduction de cet article sur Sisyphe. Site Web du RCSF.
# Pour vous abonner à la revue papier publiée deux fois l’an,
Revenir en haut Aller en bas
Mahdiya
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!
avatar

Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: puberté précoce   Ven 1 Oct - 11:42

bismillahi

salam

Mes chères soeurs, voila un sujet qui me préoccupe, j'ai pu en observer les conséquences néfastes.

Ainsi, tant d'un point de vue professionnel que personnel je souhaiterais avoir vos avis, et/ou vos témoignages ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Comment, pensez vous pouvoir préserver vos filles des effets lié a la puberté précoce ?

Pensez vous que la société a une par de responsabilité ou une influence indirect sur ce phénomène ?

Ou pensez vous plutôt que la société est responsable non pas de la puberté précoce, mais d'un comportement de rejet de l'enfance et de l'innocence chez les petites filles en particulier ?

ou peut être pensez vous les deux ?

Et dans ce cas que proposeriez vous pour préserver vos enfant de se phénomène et leur permettre de prendre le temps de grandir ?


j'aimerais que l'on puisse échanger sur le sujet, a mon tour je donnerais mon opinion incha'Allah



salam aleykoum
Revenir en haut Aller en bas
abida388
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!


Date d'inscription : 12/04/2010

MessageSujet: Re: puberté précoce   Dim 3 Oct - 2:21

Salam

ceci est un sujet fort interressant

mais qu'entendons nous par puberté précoce? en faite je n'ai pas trop compri le propos, mais c'est certainement moi qui suit à côté comme d'habitude lol

ce que je veux dire c'est que l'on ne peut pas préservé les fille de la puberté précoce, je m'explique si la poitrine se développe a 8 ans , ou que les regles apparaissent a 10 ans ,on ne peut rien y faire

maintenant si on entend par préservé les fille par le fait de leur apprendre à se préservé à être pudique ,
alor oui la on peut limité les choses

Je pense qu ' il ne faut pas avoir de tabous, quand je dit sa c'est pas dans le sens ne pas être pudique ,leur dévoiler tout

Mais c'est important de savoir leur expliqué les choses, les règles, leur corps...

afin qu'elle prenne conscience de ce qu'elles sont, et leur inculquer de ce fait l'importance de se preservé, de caché ses formes
dans notre société les enfant sont au courant très tot des choses de la vie, il vaut mieu leur expliqué tout sa d'un point de vue islamique, donc ne pas avoir peur d'aborder certain sujet tout en étant pudique
afin qu'elle ne tombe pas dans le piège de la société

Ceci dit la puberté précoce n'est pas un phénomène nouveau à une époque bien reculé les fille de 10 ans était dejà des femmes, a 14 ans des mères....
Sauf que le paradoxe de notre société, c'est que physiquement elle devienne vite des femmes mais la plupart demeurent très immature, ce qui les poussent à faire des choses mauvaise(sexualité précoce....)

je sais pas si j'ai bien répondu au sujet
Revenir en haut Aller en bas
Mahdiya
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!
avatar

Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: puberté précoce   Lun 4 Oct - 11:18

bismillahi

salam

Citation :
Ceci dit la puberté précoce n'est pas un phénomène nouveau à une époque bien reculé les fille de 10 ans était dejà des femmes, a 14 ans des mères....

Et bien apparemment non, d'après le document que j'ai mis et d'autres études, et selon les données qu'ils ont, il semblerait que l'âge de la puberté est fortement avancé en un siècle, il semblerai qu'avant l'âge de la puberté était plutôt vers 16-17 ans.

Certains pensent que cela vient de l'alimentation, de certains additifs alimentaires etc qui auraient des influences sur les hormones.

d'autres pensent que c'est l'influence de la société qui poussent les jeunes filles, inconsciemment a devenir femme plus tôt, mais aussi le stress, les problèmes familiaux etc.

bref d'autres disent que c'est grace au progrès de la médecine etc !

un tas d'hypothèses cherchant a expliquer pourquoi en un siècle l'âge de la puberté a tant baissé !

ce qui signifierait donc d'une part que nous pouvons tenter de limiter les causes potentielles de la puberté précoce : alimentation saine, réduire les influences néfastes ( émission télé etc. , fréquentation. ) éviter les situation stressantes et angoissantes ( disputes, violence, séparation ... )

Ensuite il parait évident que quand bien même nous ne pouvons pas empêcher les règles d'arriver si elles arrivent, mais il est aujourd'hui prouvé l'influence du psychisme sur le physique.

d'autre part préserver, signifie selon moi, préserver des conséquences et répercussion de la puberté précoce et des influences extérieur sur la conception de la féminité et de la sexualité .
Revenir en haut Aller en bas
abida388
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!


Date d'inscription : 12/04/2010

MessageSujet: Re: puberté précoce   Lun 4 Oct - 22:33

Salam

quand je parlait de avant je ne parlais pas de un siecle mais de plusieur siècle en arrière

on se mariait par exemple a 14 ans voir meme vant, on avai des enfan avant même 14 ans

le problème de maintenant c'est que notre alimentation en efet joue un rôle important sur cela, on a donné aussi beaucoup d'hormone aux enfants.... qui ne sont pa ssans conséquences

pour moi en tout cas il est vraiment necessaire , de savoir bien entouré ses filles,leur parlé franchement, leur expliqué......
Revenir en haut Aller en bas
Mahdiya
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!
avatar

Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: puberté précoce   Mar 5 Oct - 9:55

bismillahi

salam

Concernant le necessité de leur parler avec franchise et sans tabout je suis absolument d'accords, je suis convaincue que les non dits sont une très mauvaise chose, même si on pense bien faire, après rien ne sert d'en dire plus que ce sur quoi ils s'interrogent.

Concernant le fait que les femmes étaient mères avant 14 ans j'ai un gros doute y a t'il des preuves, je veut dire comment savoir cela, sur un a deux siècles ils le savent car les médecins tenaient des registres, mais avant comment savoir y a t'il des écrit des textes attestant de cela ?

Car selon toutesles études l'âgee la puberté a baissé, pourquoi seraient ils inquiets si plusieurs siècles avant ou plus il est avér que les jeunnes femmes étaient mères a l'âge de 14 ans ou avant ?

en tous cas cela m'intéresse si tu as des informations incha'Allah

salam
Revenir en haut Aller en bas
abida388
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!


Date d'inscription : 12/04/2010

MessageSujet: Re: puberté précoce   Mar 5 Oct - 14:29

Salam

étant etudiante en histoire, je peux assurer que les source remontent bien avant deux siècle en arrière ; tu serais surprise de voir ce qu on a conservé

dès que j'ai un peu plus de temps je t'envois des textes sur la vie des femmes d'avant, les accouchements.
je vais faire une recherche à la fac,aux archives departemental...

Sa ma donné envie de faire une recherche sur sa lool
Revenir en haut Aller en bas
Mahdiya
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!
avatar

Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: puberté précoce   Mar 5 Oct - 14:46

bismillahi

salam

Merci oukhty ! ok j'avais oblié que tu étudie en histoire lol !!!

c'est un sujet qui m'intéresse et cela me plairais de lire les document dont tu me parle inchaAllah de savoir comment vivait les femmes avant etc.

Baraka Allahu fiki oukhty

prend son de toi boussa

salam aleykoum
Revenir en haut Aller en bas
Malika
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!
avatar

Date d'inscription : 12/03/2010

MessageSujet: Re: puberté précoce   Mar 5 Oct - 15:19

bismillahi
Salam
et paix et bénédiction soient sur Mohamed-le messager d'ALLAH,

voilà que le sujet commence à tourner vers l'histoire ! passianant et l'histoire de la femme en plus !!! ce serait intéressant de poster les documents dont tu disposes ma soeur Abida et aussi les résultats de tes recherches, qu'ALLAH t'en accorde la plus belle récompense.

hé! tu as une immense chance de pouvoir aller à l'université macha Allah w' Al hamdoulillah !
qu'ALLAH te préserve ma soeur,

je t\'aime fi ALLAH coeur
salam aleykoum
Revenir en haut Aller en bas
abida388
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!


Date d'inscription : 12/04/2010

MessageSujet: Re: puberté précoce   Mar 5 Oct - 16:33

Salam

Oui c 'est un sujet qui peut etre fort interressant ,je vais demander a mes prof des textes, et moi même faire des recherches,
j'ai accès a des tas de livre
je posterai quelques textes ici même

Puisse tu être aimé par Celui en qui tu m'aimes ma chère vertueuse

boussa
Revenir en haut Aller en bas
Malika
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!
avatar

Date d'inscription : 12/03/2010

MessageSujet: Re: puberté précoce   Mar 5 Oct - 19:17

bismillahi
Salam
et paix et bénédiction soient sur Mohamed-le messager d'ALLAH,

merci infiniment ma soeur coeur
salam aleykoum
Revenir en haut Aller en bas
Helena
Je me sent bien ici al hamdulilah
Je me sent bien ici al hamdulilah


Date d'inscription : 05/12/2010

MessageSujet: Re: puberté précoce   Lun 27 Déc - 12:03

Assalamu aleikum

Soeur Abida

C'est vrai on ne peut rien faire si on voit une fille de 8 ans développer ses formes, MAIS on peut éviter inshaAllah que ça se généralise en limitant les truc chimiques et tout car apparemment c'est quand même l'une des principales causes de la puberté précoce non ?

Imagine que nous ne mangeons que des trucs naturels, les filles auraient leur pubertés à un âge "normal" inshaAllah pas pendant l'enfance, elles auraient plus confiance en elles etc. et celles qui l'aurait tôt, seraient des exceptions, et ce serait bien mieux..
Revenir en haut Aller en bas
Helena
Je me sent bien ici al hamdulilah
Je me sent bien ici al hamdulilah


Date d'inscription : 05/12/2010

MessageSujet: Re: puberté précoce   Lun 27 Déc - 12:28

Assalamu aleikum

J'aimerais ajouter deux choses importantes :

1) Il est connu que le cancer du sein est surtout dû à une mauvaise circulation sanguine mes soeurs, celles qui sont le moins sujettes au cancer du sein, son celles qui ne portent pas du tout de soutien-gorge, celles qui y sont le plus sujette sont celles qui en portent tout le temps. Apparemment une femme ne devrait pas porter de soutien gorge plus de 12 heures par jour. Il faudrait l'enlever pendant la nuit, ou alors au moins le désserrer pdt la nuit.

2) Comme tu le dis soeur Mahdiya, on n'est pas obligé de tout expliquer à chaque fois que les enfants posent des questions.
La derniere fois j'ai vu un film, c'était une petite fille vive de 11 ans etc. mais qui avait une certaine peur face à la mort bref, à un moment elle court en descendant des escaliers, toute paniquée, en appelant son père en criant et en disant qu'elle avait du sang etc. (elle appelle son père car sa mère était morte et elle n'était pas encore très proche avec sa belle-mère) et à ce moment là son père n'était pas là, mais il y avait sa belle-mère qui la rattrape et la rassure et à la scène suivante un voit qu'elles sont toutes les deux assises sur le lit et on comprend qu'elles ont eu une discussion et là la petite fille dit qqch comme ça : "ahhh berk, c'est ce qu'ils ont fait mes parents" et là la dame dit un truc comme ça : "oui mais c'est grâce à ça que tu es là aujourd'hui, et puis quand tu seras plus grande tu verras les choses différemment" on comprend donc qu'elle lui a parlé de la reproduction etc. mais Subhanallah.. elle ne pouvait pas simplement lui expliquer que c'étaient les règles? que ça arrive à toutes les filles ? Et lui expliquer ce qu'il faut faire (serviette etc.) et à quel fréquence ça vient, et que en grandissant elle comprendra mieux son corps etc?

Pourquoi devoir tout dire tout d'un coup? Je trouve ça ridicule et ça fait enlever bcp d'innocence c mal je trouve, et puis c'n'est pas urgentissime !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: puberté précoce   Lun 27 Déc - 14:58

bismillahi salam

je ne sais pas si c'est lié mais en algérie, les femmes se mariait à 15 ans, 16 ans,

ma belle mère s'est marié à 16 ans, ma grand mère à 15 ans et ont plus de 7 enfants...etc....

une autre chose, c'est que en islam (ou même avant d'autres sociétés), la période d'adolescence n'existait pas, la fille et le garçon après leur puberté était considéré comme des adultes (que ce soit socialement, juridiquement)...etc
Normalement, on dit que dès que l'enfant est capable de faire la part entre le mal et le bien, et qu'il soit pubère.... mais bon avant la société les jeunes étaient plus conscient en tant que personne responsable, c'ets peut être changement de moeurs et l'évolution de la société qui veut ça...

wa Allahou alam

wa salam
Revenir en haut Aller en bas
Helena
Je me sent bien ici al hamdulilah
Je me sent bien ici al hamdulilah


Date d'inscription : 05/12/2010

MessageSujet: Re: puberté précoce   Lun 27 Déc - 17:39

Assalamu aleikum

Oukhty en Inde il y a plusieurs années les filles se mariaient vers 15 16 ou 17 ans, mais plus trop maintenant, peut-être notamment à cause des études donc je ne pense pas que le lien entre les mariages précoces aient un lien avec la puberté précoce.

Mais c'est qqch qui me trouble un peu ce que tu dis, et ce depuis longtemps, que les ado dès la puberté sont considérés comme responsables etc., je ne sais pas comment approfondir le savoir sur ça car je ne trouve pas grand chose c'est difficile!
Revenir en haut Aller en bas
abida388
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!


Date d'inscription : 12/04/2010

MessageSujet: Re: puberté précoce   Lun 27 Déc - 17:42

Salam

j'avais completement oublié ce sujet lool

mais du coup j'avais fait les recherches pazr rapport à mes cours

je rejoin okhti layala, la puberté n'existait pas reellement ,
je cite lexemple de louis 13 qui fut roi à l'age de 13 ans, à 13 ans il mi fin à la regence de sa mère car il fut apte à diriger tout un royaume

mentalement il etait près ainsi que phisiquement ,

de même je rapel que les femmes avaient des enfants à 14 ans , et les populations mouraient plus jeunes !!

on as des tas de texte que ce soit en islam, Aicha par exemple fut marié très jeune mais à l'époque elle était adulte

et en histoire des tas de textes nous montres que des reines ou n'importe quelles autres femmes avait des enfants à 14 ans voir même avant ce qui montre que leur règle , leur puberté était aussi faites de bonne heure.

mais comme le dit okhti layala, la puberté comme on le comprend maintenant n'existait pas, on passé directement à l'age adulte

c'est que maintenant qu'on prend concience des différents stades, que l'on laisse le temps de grandir...

don cdire qu'il y a une puberté précoce encore une fois je trouve sa pa rationelle du tout car c'est occulté les anciens mode de vies, occulté une grande partie de l'histoire

helena oui entièrement d'accord la non prise de medicament chimique preserve des puberté précoce
mais encore une fois je ne pense pas qu'il y a un consatat alarmant à ce niveau là

pour moi le problème c'est de voir des jeune fille habillé comme des femmes, très vulgairement , et là c'est pas une question de puberté précoce
c'est que malheuresement l'enfant grandit trop vite , la société actuelle banalise trop de choses

après oui peut etre que les medicament y sont pour quelque choses dans certains cas.
Revenir en haut Aller en bas
Helena
Je me sent bien ici al hamdulilah
Je me sent bien ici al hamdulilah


Date d'inscription : 05/12/2010

MessageSujet: Re: puberté précoce   Lun 27 Déc - 19:42

Assalamu aleikum

Oukhty je suis d'accord avec toi sur tout les points sauf le point sur lequel tu dis qu'il n'y a rien d'alarmant.

Je parle du point dans l'article où la sientifique parle de la société, conception de l'enfance etc., je trouve ça triste de deux côtés : elles ont tôt des formes, deviennent donc plus ou moins attirantes aux yeux surtout des pervers, je dis pervers car qui d'autres que des pervers regarderait une petite fille de 8 ans comme .. enfin voila, je ne parle pas des exceptions comme celui du Prophète (saws), rien à voir !

Bref et aussi d'un côté l'enfance, c'est vrai, .. pour protéger une petite fille formée par exemple, on va lui demander de porter le voile? Mais que va-t-elle comprendre elle? Quand bien même on lui explique, excusez-moi mais à 8 ans.... moi à 12 ans j'avais du mal ! Beaucoup de mal !
Revenir en haut Aller en bas
abida388
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!


Date d'inscription : 12/04/2010

MessageSujet: Re: puberté précoce   Lun 27 Déc - 20:52

Salam

je me suis mal exprimé quand je parle de rien d'alarmant

je parle du fait d'avoir des règles jeunes , je trouve pa sa alarmant pr le corp si tu prefere , apres ce que je trouve alarmant c'est justement le fait que l'on explique pas assez au fille la pudeur,et je parle pas necessairement du voile, mais au niveau de l'habit on voit des fille de 10 ans en mini short
c halucuinant
aussi très tot on assiste a des rapport sexuel, bien que à l'époque a 9 ans on pouvait avoir des rapoprt à la diferrence que les choses etait faite dans un cadre marital

aujourd'hui elles sont à la foi femme phisiquement , mais mentalement elle demeure très immature

moi je reagissais plus sur le fait qu'on dise puberté précoce, et je trouve cela completement faux,
je pense que l'article aurait du mieu expliquer les choses pas parlé de puberté mais plus des moeurs qui se degrade


car à l'époque la puberté était au même age voir même beaucoup plus tot!!!
Revenir en haut Aller en bas
Helena
Je me sent bien ici al hamdulilah
Je me sent bien ici al hamdulilah


Date d'inscription : 05/12/2010

MessageSujet: Re: puberté précoce   Mar 28 Déc - 10:47

Assalamu aleikum

Oui une fille assez formée en mini-short c'est choquant, pas que la fille désire se montrer (à cet âge..) mais le regard des pervers dirigés sur elle alors qu'elle toute innocente n'en saura rien..
Et puis c'est vrai pas aller directement parler de voile, il faut apprendre d'abord la pudeur, ce n'est pas très difficile de dire à une petite fille de ne pas mettre de petits vêtement comme ça, d'ailleurs même pour les garçons car eux plus grand ne doivent pas montrer leurs cuisses aussi, ma maman habitue dès maintenant mon frère (10 ans) à ne pas mettre de short aussi court, certes ce n'est pas la même chose que pour les filles, mais la pudeur, le minimum, chaque enfant y a droit et puis c'est pas très contraignant pour les enfants normalement garçon ou filles, vers 8 ou 10 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Mahdiya
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!
avatar

Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: puberté précoce   Mar 28 Déc - 18:08

bismillahi

Salam aleyk

Alors je me peremet juste de dire que concernant la puberté précoce je pense que si le terme est approprié, je m'explique.

d'une première part, il est indispensable de tenir compte de l'évolution de la société dans laquelle on vis comme le fait que désormais, on vis beaucoup plus vieux. On ne peut faie de comparaison avec une époque ou la moyenne d'espérance de vie était de 35 ans !

ensuite le fille d'une amie a ma mère a une puberté précoce a 5 ans !!! elle commence a avoir de la poitrinne, ses règles, de la pilosité etc ! c'est inquiétant quand même !

a l'époque comme tu le dis les filles étaient mère a 13-14 ans soit dés que leur corps pouvait concevoir donc a la puberté qui devait alors selon toute conclusion logique ce faire a cette âge se qui est beaucoup plus sain qu'a 8-9 ans !

la puberté a toujours existé phisiologiquement c'est le changement du corps et l'étape de maturité sexuelle, même si les aspects psychiques qui l'entourent n'étaient alors pas pris en compte !c'est plus le concept d'adolescence qui est nouveaux .

pour finir des rapports sexuels a l'âge de 9 ans se n'est pas bon même dans un cadre marital car le corps de la fille n'est pas prêt même si elle a ses règles en effet de tels rapports créés dans la grande majorité des cas de graves lésions, les parties génitales se déchirent et la peau qui sépare l'urètre du vagin et de l'anus se déchire totalement créant une incontinence et bien souvent pouvant entrainer de graves infections et la mort !

ensuite l'accouchement par voix basse d'une fille de neuf ans entrainerais très certainement de très graves séquel.

et ceci je ne l'invente pas !

concernant le prophète Muhammad sala Allahu alaih wa salam, on sais qu'il a attendu avant de consommer le mariage avec Aïcha, de plus des études on prouvé qu'elle était sans doute plus agé que ce que l'on crois j'avais posté un sujet la dessus pour celles que cela intéresse incha'Allah.

Bref en conclusion je dirais que la puberté précoce existe selon moi au sens de notre société et époque où les femmes deviennent généralement mère a au moins 20 ans mais on leurs premiers rapports sexuels très jeunes et ce sans avoir conscience de ce que cela représente. ses adolescent qui se prennent pour des adultes de plus en plus tot mais seulement au sens de leur sexualité et de leurs droit mais pas de leurs obligation et devoirs, car il sont responsables de plus en plus tard ! et beaucoups deviennent des adulescent encore très immature a 20-25 ans âge auquel pour la pluspart leurs parents étaient déja responsable d'un foyé !

ainsi nous assistons a un phénomène paradoxal où les enfants ne prennent plus le temps de vivre leur innocence ( ne comparont pas avec une époque aussi lointaine que le moyenne âge, en sociologie les comparaisons se font sur les dernieres décennies au plus les derniers siècles pour pouvoir mesurer les écards de moeurs et coutumes ) en effet a un âge où nos parents, grands parents et arrières grands parents, mêmes s'ils travaillaient déja, continuaient de jouer, aujourd'hui les enfants du même âge veulent prendre des adultes seulement une apparence sans avoir le moindre sens des responsabilitées. Avant on leurs apprenait d'abords a acquérir ses valeurs et responsabilitées propres a l'adultes tandis que l'apparence ils l'aquiéraient d'eux même naturellement a la puberté !

Aujourd'hui les jeunes enfants commence par vouloir devennir adultes physiquement et le corps prend ses formes très tôt, parfois trops tôt tandis que ses dernières générations n'on pas appris a aquérir les valeurs et responsabilité lié a l'âge adulte !

cela génère des enfants encore très immatures mais mature sexuellement voila comment de jeunes adolescente se retrouve parfois mère sans être capable d'assumer un enfant, que des jeunes filles se retrouvent traumatisé par leurs premières expériences sexuelles et que des garçons dévellopent des trouble du comportement sexuel et passe d'une femme a l'autre fréquentes toujours plusieurs femmes a la fois etc.

Sans parler du phénomène de société qui pornographise la sexualité , en faisant aux yeux des enfants un actes purement phisique et érotisé dénué de valeurs, de tendresse ou de lien affectifs !

La sexualité devient un jeux, un cap a passer pour être adulte et non plus l'aboutissement d'un dévelopement sain, d'une relation construite sur des bases saines et représentant l'intermédiaire à la création.

voila ! oups encore une fois je vous est fait un roman ! désolées akhawati

salam aleykoum
Revenir en haut Aller en bas
abida388
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!


Date d'inscription : 12/04/2010

MessageSujet: Re: puberté précoce   Mar 28 Déc - 19:53

Salam

okhti dès que l'on se voit je te montre mes sources, je t'assure qu'a 9 ans elles avaient leur règles, et y'en avaient qui était marié

la majorité après c'était plus vers 14 ans

ensuite c'est quan meme exeptionelle les règles à 5 ans on le voit pas non plus tout les jour et je suis quasi sure que sa devait déja arrivé à l'époque

donc c'est certainement pas un phenomène nouveau, après peut etre sur le dernière décennie certes et encore

le problème actuelle c la société effectivement , qui les fait grandir trop tot, la sexualité précoce....
Revenir en haut Aller en bas
Mahdiya
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!
avatar

Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: puberté précoce   Jeu 30 Déc - 12:26

bismillahi

Salam aleyk

Je te crois mais de quand dates tes sources oukhty ? et surtout viennent t'elles d'un seul pays ou de plusieurs ?

Après je veut bien accepter ce que tu me dits surtout si tes sources sont fiables après inchallah se serait bien que tu les mettent directement sur le forum.

Néanmoins même si des filles on leurs règles a 9 ans, ( j'ai beaucoup de mal a croire que c'était fréquent )

Après si la majorité c'était a 14 ans alors en effet il n'y a pas de changement ! car se dois être a peut près pareil aujourd'hui.

En tous cas je reste convaincue qu'être marié a 9 ans c'est beaucoup trop tôt et surtout que physiquement règles ou pas, une fille n'est pas prète. Allahu a3lem.

Concernant la société c'est une évidence qu'il y a un problème.

Après peut être alors que l'impression de précocité se fait surtout parceque la durée de vie est plus longue, et que comme je le disait plus haut la période d'adolescence semble s'accroitre dans nos sociétés occidentales.

Ici une jeune fille de 14 ans n'a pas les capacité de gérer un foyé.

Après tout ça reste culturelle, car l'âge du mariage a certe reculé comme celui d'avoir des enfants ce qui n'est pas un mal en soit selon moi, le problème c'est que pour autant cela n'empêche pas ses jeunes d'avoir des relatiuons sexuelles.

Après concernant l'âge du mariage encore une fois c'est culturel, en Algérie la moyenne d'âge du mariage pour les hommes, et ce depuis plusieurs générations c'est 30 ans.

Pour les filles je ne sais pas.

Après le fait de se marier jeune n'est pas un problème surtout si les personnes en question on la maturité necessaire, en france on vois bien des jeunes de 15-16 ans en couple, alors mieux vaudrais que se soit dans le cadre maritale.

Là où moi je vois un problème c'est si un homme de 40 ans se marie avec une fille de 15-16 ans. Cela n'est pas sain selon moi et encore moins si la fille est encore plus jeune.

après j'aimerais vraiment avoir des articles, des recherches ayants été faite sur l'âge du mariage et de la maternité dans divers pays du monde a divers époques, incha'Allah oukhty si tu peut mettre certaines de tes sources sur le forum se serait vraiment intéressant incha'Allah.

baraka Allahu fiki.

salam aleykoum

boussa
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: puberté précoce   Jeu 30 Déc - 14:57

bismillahi Salam

oukhti mahdiya,

je suis d'accord avec toi sur la précocité biologique (car ce sont des observations scientifiques qui sont étudiés), mais je pense que le sujet sur la sexualité précoce est surtout dû aux moeurs de cette société qui embellit tout le haram...

La société est devenue perverse et fait l'apologie de la sexualité, d'où ça devient normal d'avoir des relations à n'importe quel âge (exemple de phrase typique et débile: les parents disent à leurs enfants "n'oublient pas de te protéger au lieu de leur interdire"), c'est normal d'avoir un petit copain à dix ans alors que l'on ne s'étonne pas des dégâts ensuite...
C'est normal que la petite fille se maquille, boive, sort et s'habille sexy....


et la notion de mariage est devenue désuète, et la responsabilité d'être épouse ou époux n' a plus de sens, le message de la société est jouissez de votre liberté, amusez vous, la sexualité c'est n'importe où et n'importe quand (on la voit partout)....

.... je dirais que les jeunes filles et garçons sont poussés à être irresponsable et inconscients et à être des objets sexuels (désolez pour le mot mais c'est ça qu'on leur vend partout) , car on est dans une société perverse....
les gens à 30 ans sont encore des adolescents qui n'ont pas envie de responsabilité maritale mais juste s'amuser...


Aujourd'hui, l'algérie (et autres pays arabes) n'y échappe pas non plus,d 'où les mariages deviennent difficiles, car la société le veut ainsi et les gens ne prennent pas conscience de ce que l'islam leur prône le mariage (prtotection de la femme, des rapports, et de la foi), au contraire, les gens suivent aveuglément les préceptes des occidentaux qui mènent à la perdition de l'âme ...

PAr exemple: en syrie, sur al jaezera, on rapportait que 70 % des moins de 40 ans étaient encore célibataire, et on parlait que c'était un maux de la société en syrie, les gens en sont malade....


Voilà, je dirais que tout ce qui est haram est bien vu et ce qui est hallal est mal vue, voici un signe de fin du monde

Wa Allahou alam
wa salam alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
abida388
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!


Date d'inscription : 12/04/2010

MessageSujet: Re: puberté précoce   Jeu 30 Déc - 19:11

Salam

okhti marina c'est sur différent pays ,je conteste pas cet article

et peut importe si les sources , datent de longtemps en avant
moi c'est le terme phénomène nouveau qui me gène tout simplement
et quand tu dit que à 9 an,s n'était pas une chose frèquentent ,certes mais avoir ses règle à 5 an à notre époque n'est pas non plus une chose fréquente

je pense qu'il y a une diférence entre l'aspect bilogique et culturelle

à notre époque une jeune fille de 14 ans du moin en occident n'est pas prete pour assumer un foyer comem tu le dit

moi je pense que c'est surtout la société,les moeurs qui ont changé et qui fotn grandir les enfants plus rapidement et en même temps ils dmeeurent immature

niveau bilogique encore une fois je ne vois pas enormément de changement
Revenir en haut Aller en bas
Mahdiya
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!
avatar

Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: puberté précoce   Mer 16 Nov - 14:41

bismillahi

Salam aleyk

Je rebondit sur le sujet suite a une conversation avec une amie qui a vu un reportage sur le sujet, incha'Allah je mettrais le lien après l'avoir visualisé.

Alors et bien si avoir ses règle a 5 ans est plus fréquent que tu ne le pense dans notre société et en fait quand on parle de puberté précoce on ne parle pas de 8-9 ans mais de 3-4-5 ans !!!
De petites fille de 4 ans qui on de la poitrine et qu'on traite a grands coups d'hormones de synthèse subhan'Allah.

Donc je maintien c'est un problèmme réel !

wa Allahu a3lem

salam aleykoum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: puberté précoce   

Revenir en haut Aller en bas
 
puberté précoce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» la puberté precoce...
» yaourts de soja
» Réveil précoce
» la loi et la puberté
» Activités supplémentaires pour élève précoce qui a fini son travail?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fleurs du Firdaws :: Entre soeurs :: Divers :: Santé - Beauté - Bien-être-
Sauter vers: