Fleurs du Firdaws

Au Nom d'Allah le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux As-Salamou 'Alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou Louange a Allah, le créateur de toutes choses, maitre de l'univers qui s'est installé Lui même sur le trône Louange a Allah
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
halal en danger, hallal viande
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Partenaires
Rue Du fric, jeu d'immobilier multijoueur
Top sites bismillah
Référencement des sites islamiques
meilleurs sites islamiques
<data:blog.pageTitle/>

Partagez | 
 

 Petit conseille lecture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Khadija61
Je suis nouvelle al hamdoulillah
Je suis nouvelle al hamdoulillah


Date d'inscription : 17/03/2010

MessageSujet: Petit conseille lecture   Mar 23 Mar - 13:11

Salam

Mes sœurs tout d'abord je m'excuse si le sujet est mal placé,mais vraiment en cherchant je ne voyait aucune rubrique auxquels je pouvait mettre ma question.

J'aimerais acheté un livre concernant l'interprétation des rêves en islam,je fais mes achats sur iqrashop mais le soucis étant qu'il y a plusieurs version qui m'ont l'air intéressante.J'aimerais savoir si vous pouviez m'aider à faire ce choix,si vous même vous aviez des livres sur ce sujet lequel me conseillerez vous?

Merci d'avance pour vos réponses

Salam
Revenir en haut Aller en bas
Oum Aïcha
Modératrice
avatar

Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Petit conseille lecture   Mar 23 Mar - 14:02

bismillahi

As salam aleikoum wa rahmatullah wa barakatouh

Tu as raison oukhty il manqué une catégorie ;) le problème est résolu insh'Allah.

Barak Allahou fik.

As salam aleikoum
Revenir en haut Aller en bas
fleursduparadis
Je suis incollable!! insha Allah!!
Je suis incollable!! insha Allah!!
avatar

Date d'inscription : 12/03/2010

MessageSujet: Re: Petit conseille lecture   Mar 23 Mar - 18:01

bismillahi

Salam

Jte conseil le dictionnaire de l'interprétation des rêves de l'imam Mohammed ibn sirine et l'imam Abdelghani en naboulsi (il est orange)...il est trés pratique, tu trouve facilement ce que tu recherche je l'ai acheter a paris métro couronne.


Salam
Revenir en haut Aller en bas
shourouk
Je me sent bien ici al hamdulilah
Je me sent bien ici al hamdulilah
avatar

Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: Petit conseille lecture   Mar 23 Mar - 18:25

[color=indigo]
bismillahi

Salam aleyk

En fait oukhty certaines personnes disent que ce livre à été faussement attribué à Mohammed ibn sirine. On ne sais pas de source sur que c'est lui qui l'a écrit...a votre place je me méfierai donc.

Voici une explication vers un site fiable qui l'explique pour les arabophone. Pour les soeurs qui ne parlent pas arabe je vous mettrai l'essentiel de la traduction ce soir ou bien demain insha Allah

Citation :

السؤال:
السلام عليكم و رحمة الله و بركاته
وفق الله الرحمن جهودكم في هذا المنتدى الشيق القيم و بارك فيكم و أخلص أعمالكم لوجهه الكريم
هل كتاب"تفسير الأحلام" يثبت أنه لابن سيرين أم أنه مزعوم باطلاً أو مفترى عليه؟
و هل توجد كتب نسبت خطأً أو افتريت على ابن سيرين؟




الجواب:


تكلم مشهور حسن سلمان في " كتب حذر منها العلماء
"

(2/275 - 284)

كلاما عن صحة نسبة هذا الكتاب إلى ابن سيرين ،

وكذلك كتاب آخر بعنوان " منتخب الكلام في تفسير الأحلام " ،

وخلُص إلى عدم صحة نسبة الكتاب إلى ابن سيرين فقال (2/282 - 283) :

وخلاصة ما تبين لي هو أن ابن سيرين لم يؤلف في التعبير للأسباب التالية :

1 - أن جميع من ترجموا له خلال القلاون الثلاثة

الأولى من الهجرة لم يذكروا إطلاقا أن لابن سيرين

كتابا في التعبير مع أنهم ذكروا براعته فيه .





2 - إن ابن سيرين رغم معرفته بالكتابة لم يكن يكتب بنفسه ، وإنما كتب عنه بعض تلاميذه ، وإنهم إنما

كانوا يقيدون المسائل لئلا تضيع بالنسيان ، وإنه كان

يكره كتابة الحديث ؛ إلا ريثما تحفظه الذاكرة ، وذلك

حفاظا على الرواية والسند ، ولئلا يتحول الكتاب إلى

مرجع بدلا من الشيخ أو الراوي ، ولم يذكر أحد من

المؤرخين السابقين أنه كتب في الحديث أو غيره أو أنه

أملى شيئا في أي علم من العلوم والتقنين .



وهذا لا ينبغي أن يكون تلامذته أو أحدهم قد اهتموا

بتعبيراته واستخلصوا منها القوانين ، أو أن يمون هو

ذاته قد شرح لهم بعض القواعد التي يلتمسها في

التعبير ؛ فتلقفوها بالتدوين ، ولا مانع أن يكون ذلك قد

تم بعلمه وإقراره ، ولكن على أساس تقييد الفوائد

العلمية لا التأليف فيها .



3 - إن ابن سيرين كان شديد الورع ، وكان يحمل

نفسه من ورعه الشيء الكثير كما جاء في " سيرته "

، وكما سبق تفصيل ذلك ، وأغلب الظن أن يحمله

ورعه هذا على أن لا يتحمل وضع قوانين معينة في

الرؤيا ، وإن كان في واقع الحال جريئا على التعبير كما

يروى عنه ، ولكنها جرأة العالم المتمكن من فنه ،

وهي جرأة وقتية ؛ أي أنها تتعلق بكل حالة تعرض له

على حدة من حالات الرؤيا ، يواجهها بما يفتح الله

عليه به وفقا للملابسات الخاصة بها ، ولكنها ليست

جرأة تحمله تبعة التأليف .



4 - نقلت بعض المصادر نماذج من تعبيره ، ولكنها لم

تذكرإطلاقا أنها منقولة من كتاب وضعه أو أملاه .




5 - إن إلقا أي نظرة عابرة على كتاب " تعبير المنام "

المتداول في أيدي الناس منسوبا لابن سيرين ، إلقاء

مثل هذه النظرة كفيل بأن يدل على أن روح التأليف

وشواهد المؤلف ونسقه وتعبيره ليس مما تصح نسبته

إلى القرن الأول الهجري ؛ أي : إلى عصر ابن سيرين ،

أما متى خضع هذا الكتاب لدراسة جادة متأنية ، فإن

الدارس سيصل إلى اليقين من العصر الذي تصح نسبته

إليه إن لم تكشف هذه الدراسة عن المؤلف الحقيقي

للكتاب .




6 - على أنه قد يكون أهم هذه الاستدلالات وأحقها

بالتقديم أن


ابن سيرين نفسه قال : " لو كنت متخذا كتابا لاتخذت

Ceci étant comme il y a un doute sur l'écrivain je pense qu'il faut s'en méfier..

wa Allahou a3lam.

source : http://www.forsanelhaq.com/showthread.php?t=88730

Salam alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
Mahdiya
Super participante macha Allah!
Super participante macha Allah!
avatar

Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: Petit conseille lecture   Mer 24 Mar - 23:32

bismillahi

Salam aleyk

voici ce que j'ai trouvé concernant l'interprétation des rêves, sur un site au des cheyr ou imam répondent a des questions. notés que les propos sont ceux du cheykh, ainsi, vous pouvez ne pas suivre son avis et rechercher ailleurs d'autres explications pour plus de certitude, car seul Allah \'azzawajal connais la vérité de toute choses et que ce qui est a prendre comme fiable a 100% sont les sources tirées du Qur'an et de la Sunnah .
Les avis des savants sont néanmoins a respecter car ils on une science que nous n'avons pas

wa Allahu a3lem

Citation :
Les règles régissant l’interprétation des rêves
Je voudrais quelques renseignements concernant l’interprétation islamique des rêves. Je possède déjà un livre attribué à Ibn Sirine. Mais je voudrais en savoir davantage.

Louange à Allah

1. Le rêve qui se révèle vrai fait partie de la prophétie. A ce propos, il a été rapporté de façon sûre que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Le rêve qui se révèle vrai fait partie des 46 parties de la prophétie. » (rapporté par Boukhari 6472 et Mouslim, 4201) ;

2. Le rêve marqua le début de la révélation (faite au Prophète (Boukhari, 2 Mouslim, 231).

3. Le rapport du rêve à la réalité est fonction de la véracité du rêveur. Ceux dont les rêves se traduisent dans la réalité le plus souvent sont ceux dont le discours est le plus vrai. (Mouslim, 4200).

4. Au fur et à mesure que l’on se rapproche de la fin des temps, le rêve expriment de mieux en mieux la réalité conformément à l’affirmation du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui), en raison de l’éloignement du temps de la Prophétie et de ses effets (immédiats). Le rêve constitue alors une compensation pour les croyants car il leur apporte de bonnes nouvelles, les aide à demeurer patients et les raffermit dans la religion (Boukhari, 6499) et Mouslim, 4200).

Ceci ressemble aux prodiges apparus après le temps des Compagnons et qu’ils n’avaient pas accomplis parce que la solidité de leur foi en les dispensait alors que la faiblesse de la foi des générations postérieures explique leur besoin de ces prodiges.

5. Les rêves sont de trois sortes : des rêves de source divine, des rêves de source humaine et des rêves de source satanique. A ce propos, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Le rêve provient de trois sources : il peut être une vision opérée par Allah, ou une attrition provoquée par Satan ou le résultat des pensées qui animent l’intéressé à l’état de veille et se transforment en images au cours du sommeil. (Boukhari, 6499 et Mouslim, 4200).

6. Le rêve des prophètes est une révélation dans la mesure où ils jouissent d’une protection divine contre Satan. Ceci fait l’objet du consensus de la Umma et il explique l’exécution par Abraham d’un ordre d’Allah reçu au cours d’un rêve et qui consiste à égorger son fils Ismaïl (psl).

7. Les rêves autres que ceux des prophètes doivent être examinés à la lumière de la révélation claire. Si leur contenu y est conforme, on peut l’accepter. Autrement, on le l’applique pas. Voilà une question très dangereuse qui a provoqué l’égarement de beaucoup d’hérétiques soufis et d’autres.

8. Quiconque veut que ses rêves deviennent une réalité doit s’imposer la véracité, la consommation de biens licites, l’observance des ordres religieux et l’abandon des prescriptions d’Allah et de Son Messager (bénédiction et salut soient sur lui).En plus,il se met dans un état complet de propreté rituelle, s’orienter vers la qibla au moment de se coucher et répéter le nom d’Allah jusqu’à ce que le sommeil s’empare de lui. Dans ce cas, son rêve manque rarement de se réaliser.

9. Les rêves les plus susceptibles de se réaliser sont ceux de l’aube. En effet, ce moment constitue l’heure de la descente divine et du rapprochement de la miséricorde, du pardon et le temps de repos des démons. En revanche, le rêve du début de nuit, temps de déploiement des démons et des mauvaises âmes, est le moins susceptibles de se réaliser. Voir pour ce qui précède Madaridj as-Salikine, 1/50-52). Al-Hafiz Ibn Hadjar a dit :

10. Tous les rêves se regroupent sous deux catégories :

A - Les rêves qui se révèlent vrais. C’est-à-dire les rêves des prophètes et leurs pieux successeurs. De tels rêves peuvent se retrouver rarement chez d’autres (c’est le cas du rêve du roi infidèle que Joseph (psl) s’est chargé d’interpréter. Le rêve vrai est celui qui se traduit fidèlement dans les réalités.

B - Le songe qui ne contient aucun avertissement et qui comprend plusieurs sous catégories :

La première représente une manœuvre satanique visant à attrister le rêveur. C’est ainsi qu’on voit sa propre tête coupée poursuivre le rêveur. On voit que l’on est tombé dans un gouffre et ne trouve personne pour apporter du secours, etc.

La deuxième consiste à voir des anges donner l’ordre de se livrer à des actes interdits ou à d’autres pratiques rationnellement impossibles.

La troisième consiste à voir ses propres pensées et souhaits se concrétiser dans le rêve ou voir ce que l’on a l’habitude de faire à l’état de veille ou ce qui préoccupe l’intéressé et arrivera vraisemblablement dans le futur et se passe souvent dans le présent et rarement dans le passé. Voir Fateh al-Bari, 12/352-354).

11. D’après Abou Said (P.A.a), le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Si l’un de vous fait un rêve qu’il aime, qu’il loue Allah car cela provient de Lui. Si l’un de vous fait un rêve qu’il déteste, cela provient de Satan. Qu’il demande la protection contre son mal et n’en parle à personne.Il ne lui apportera aucun préjudice ». (Rapporté par Boukhari, 6584 et Mouslim, 5862).

- D’après Abou Qatada (P.A.a), le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Le bon rêve vient d’Allah, et le songe de Satan. Quiconque voit quelque chose qui lui déplaît, doit souffler trois fois à sa gauche, et demander trois fois la protection contre Satan et changer de côté ». (Rapporté par Mouslim, 5864). Ibn Hadjar dit : « En somme, ce qui a été dit à propos du bon rêve se résume en trois choses :

a/ louer Allah

b/ en tirer un bon augure

c/ en parler à ses amis à l’exclusion de ceux que l’on aime pas.

Ce qui a été dit à propos du mauvais rêve se résume en quatre choses :

a/ demander la protection divine contre le mal qu’il contient ;

b/ demander la protection divine contre le mal de Satan ;

c/ souffler trois fois à gauche au moment de se réveiller ;

d/ ne pas en parler du tout ;

e/ Al-Boukhari mentionne au chapitre intitulé al-qayd fi al-manam (les attaches dans le rêve) une cinquième chose qui est l’accomplissement d’une prière. Voici les termes du hadith : « Quiconque voit en rêve quelque chose qu’il déteste, qu’il n’en parle à personne et qu’il accomplisse une prière. L’imam Mouslim a rapporté le hadith dans son Sahih selon une chaîne ininterrompue ;

f/ Mouslim ajoute une sixième chose qui est le changement de côté.

Voilà donc six pratiques à observer complètement. Les quatre premières (cité dans le même hadith) et l’accomplissement de deux rak’a et le changement de côté pour pouvoir dormir sur son dos. Voir Fateh al-bari, 12/370.

12. Dans le hadith d’Abou Razine rapporté par at-Tarmidhi, on lit : «Qu’il ne le raconte qu’à un ami ou un homme raisonnable ». Une autre version dit : « Qu’il n’en parle qu’à un ami ou à un homme intelligent .» Une troisième version dit : « qu’il ne raconte son rêve qu’à un uléma ou à un bon conseiller ». Al-Qadi Abou Bakr ibn al-Arabi dit : « Quant au uléma c’est parce qu’il en fait une bonne interprétation dans la mesure du possible. Quant au bon conseiller, il l’oriente vers ce qui lui sera utile. Quant à l’homme intelligent, il s’agit de celui qui en connaît l’interprétation car ou bien il lui apprend ce qu’il en sera en définitive , ou bien il se taira. Quant à l’ami, s’il en sait un bien, il le dira. S’il l’ignore ou est en butte à des doutes, il se tait. Voir Fateh al-Bari, 12/369.

Al-imam al-Baghawi a dit :

13. Sachez que l’interprétation comporte des sections. Car elle peut s’appuyer sur des références comprises dans le Coran, la Sunna ou les proverbes courants. L’interprétation peut aussi porter sur les noms et les sens. Elle peut également être fondée sur l’antinomie et l’inversion, c’est-à-dire l’usage des contraires. » Voir Sharh as-Sunna, 12/220).

Al-Baghawi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a cité des exemples parmi lesquels les suivants :

- L’interprétation s’appuyant sur des indications tirées du Coran est comme le fait de considérer la corde comme un symbole de l’engagement conformément au propos du Très Haut : « Cramponnez-vous à la corde d’Allah ».

- L’interprétation avec des indications tirées de la Sunna c’est comme le fait de considérer le corbeau comme le symbole d’un homme dévoyé, car le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a qualifié le corbeau de dévoyé.

- L’interprétation à l’aide des proverbes, c’est comme le fait de dire que creuser un fossé signifie ruser. Car le proverbe dit : « Quiconque creuse un fossé y tombera »

- L’interprétation par l’usage de noms. C’est comme le fait de tirer un bon augure du fait de voir en rêve un homme appelé Rashid qui signifie raisonnable.

- L’interprétation par l’antinomie et l’inversion, c’est comme la peur qui traduit la sécurité par référence aux propos du Très Haut : « Il substituera la sécurité à leur peur ».

14. Quant au livre intitulé Tafsir al-Manam (interprétation des rêves) attribué à Ibn Sirine, beaucoup de chercheurs mettent en doute cette attribution. C’est pourquoi il n’est pas possible de l’attribuer résolument à ce savant imam. Allah le sait mieux.

Islam Q&A
Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid


wa Allahu a3lem

salam aleykoum
Revenir en haut Aller en bas
shourouk
Je me sent bien ici al hamdulilah
Je me sent bien ici al hamdulilah
avatar

Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: Petit conseille lecture   Sam 27 Mar - 10:16

bismillahi

Salam aleyk

Voici la traduction du texte que j'ai postée au dessus, je vous prie de m'excuser pour le retard.

Citation :
Hasan salman a évoqué -dans son livre: « des livres dont les savants ont mis en garde » - l'authenticité de ce livre et de son attribution a ibn sirine .

Le résumé de ce qui a été dit est que l'on ne peut attribuer ce livre (interprétation des rêves) a « ibn sirine » et que ibn sirine n'a pas rédigé des œuvres dans l'interprétation pour plusieurs raisons:

1. tous ceux qui ont écrit sur ibn sirine pendant les trois premiers siècles n'ont jamais mentionné que ibn sirine avait un livre sur l'interprétation malgré qu'ils ont évoqué son talent dans ce domaine.

2. Malgré que ibn sirine savait écrire, il n'écrivait jamais lui même, c'était plutôt ses élèves qui écrivaient pour lui les problèmes afin d'éviter que la mémoire ne le trahisse
et il détestait l'écriture de hadiths sauf dans le but d 'apprendre. Et cela afin de préserver les chaines de transmissions etc... et afin d'empêcher que le livre se substitue au cheikh ou au « rawi » et aucun historien parmi les anciens n'a rapporté qu'il a écrit un livre dans le hadith ou autre ou qu'il a dicté quelque chose. Ses élèves ne devaient donc pas s'intéresser a ses interprétations afin d'en déduire des règles afin de les réunir. Bien sur nul objection au fait qu'il était possible que ses élèves ait noté ses conclusions dans un but d'aide à la mémoire mais pas dans un but de rédaction d'une œuvre.

3. Ibn sirine était très pieu et très craintif envers Allah Jalla Jalaluh telles sont les descriptions que l'on peut lire dans les récits de sa vie faites par ses élèves.
Et c'est cette crainte qui pousse a penser qu'il n 'aurait pas oser établir des règles générales pour déchiffrer les rêves même si il est connu pour avoir été sure de lui et sans hésitations lorsqu'il interprétait les rêves au cas par cas.

Mais c'était l'assurance du savant qui maitrise son art et c'était temporaire car ce savoir n'est pas une science exacte et devait être appliqué au cas par cas selon ce que Allah Jalla Jalaluh lui facilite.
Ce n'est donc pas une assurance qui aurait pu le pousser a rédiger une méthode!

4. Quelques sources ont cité quelques exemples de ses interprétations mais sans pour autant avoir fait référence a de quelconques livres qu'il aurait écrit.

5. Il n'est pas difficile en lisant quelque page de ce livre de se rendre compte que l'âme de la rédaction, les exemples de l'auteur ainsi que son expression ne correspond pas a ce qui a été rapporté du premier siècle de la hijra.

Une étude approfondie du texte permettrai de déterminer l'époque a laquelle ce livre a été rédigé ou peut être même l'auteur.

6. L'un des arguments les plus importants que l'on puisse apporter est la parole de ibn sirine lui même; « Si je devais prendre un livre j'aurais pris les lettres du prophète paix et bénédictions sur lui comme livre »

Wa Allahou a3lam

Boussa

Salam alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit conseille lecture   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit conseille lecture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» lecture cursive faisant suite aux fables?
» 6ème: lecture cursive conte
» Questionnaire sur "Sacrées sorcières" de Roald Dahl
» Contrôle de lecture Le petit Fût
» Petit résumé napoléonien par la peinture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fleurs du Firdaws :: Entre soeurs :: Coin lecture :: Conseils de lectures-
Sauter vers: