Fleurs du Firdaws

Au Nom d'Allah le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux As-Salamou 'Alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou Louange a Allah, le créateur de toutes choses, maitre de l'univers qui s'est installé Lui même sur le trône Louange a Allah
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
halal en danger, hallal viande
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Partenaires
Rue Du fric, jeu d'immobilier multijoueur
Top sites bismillah
Référencement des sites islamiques
meilleurs sites islamiques
<data:blog.pageTitle/>

Partagez | 
 

 L’adoration dans l’Islam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L’adoration dans l’Islam   Sam 27 Mar - 9:36

Citation :
L’adoration dans l’Islam

Cheikh Abdel-Bari At-Thoubéïti
(Imam à la mosquée sacrée du prophète à Medine)



Je vous recommande, ainsi qu’à moi-même la crainte d’Allah, Allah (qu'il soit exalté) a dit :

{O vous qui avez cru ! Craignez Allah à sa juste mesure et veillez bien à ne mourir que dans la foi islamique}.

Allah n’a pas besoin des mondes, il n’a pas besoin de leurs adorations et de leurs bonnes actions ; la bonne action de celui qui l’accomplit ne Lui est pas utile (ne Lui sert à rien), et le péché de celui qui Lui désobéit ne Lui fait aucun tort (aucun mal).

Et l’homme ne peut pas être libéré de l’attribut de servitude (d’esclavage), il est soit l’esclave (serviteur) d’Allah ou il est l’esclave d’un autre qu’Allah, un esclave soumis à cette chose adorée : soit l’argent ou le rang (les honneurs). C’est-à-dire que si l’homme n’accepte pas d’être l’esclave d’Allah, il devient alors l’esclave de ses besoins, ses désirs, ses passions, ses envies, et des diables parmi les génies et les hommes et ce qu’ils embellissent aux fils d’Adam comme divinités.


Ainsi, nous comprenons que la servitude pour Allah libère les gens de toutes autres servitudes, qu’ils le ressentent ou pas, et qu’ils soient satisfaits ou en colère.
Le cœur n’atteint la piété, n’a le succès, n’obtient la réjouissance, la joie, le plaisir, et ne trouve le repos et la tranquillité qu’avec l’adoration de son Seigneur et en s’en remettant à Lui ; même s’il possède tous les moyens pour avoir le plaisir, il n’aura pas le repos et la tranquillité car il a un besoin inné de son Seigneur, c’est ainsi qu'il a été créé, et son Seigneur est celui qu'il doit adorer, aimer et rechercher. Et cette joie, ce bonheur et ce plaisir ne peuvent être atteints qu’avec l’aide d’Allah, car c’est Lui seul qui peut réaliser cette joie et cette tranquillité ; donc, l’homme est toujours soumis à une réalité qui est : {C’est Toi que nous adorons, c’est de Toi dont nous implorons aide}; et si on aidait l’homme pour obtenir tout ce qu’il aime, demande, désire et veut, alors que celui-ci n’adore pas Allah, il n’obtiendrait que la douleur, la perte, et le châtiment. Et il ne peut se débarrasser des douleurs de ce monde et des difficultés de la vie qu’en aimant Allah sincèrement pour qu’Allah soit son désir et son but les plus importants, et qu'il soit celui qu'il aime le plus ; tout ce qu'il aime en dehors d’Allah, il ne l’aime que pour plaire à Allah, et il n’aime rien d’autre qu’Allah ; tant qu'il n’aura pas atteint cela, il n’aura pas réalisé la réalité de « La ilaha illallah ».


Cheikh Al-Islam ibn Taïmiyah (qu’Allah lui fasse miséricorde) disait :
-« Celui qui désire le bonheur éternel doit rester toujours dans la servitude d’Allah ».

Certains ont dit :
-« Il n’y a pas de chemin plus proche pour aller vers Allah que la servitude (pour Allah) ».

Serviteurs d’Allah !

Allah (qu'il soit exalté) a facilité l’adoration, il a mis des portes pour le Bien afin que celui qui veut le Bien emprunte le chemin du Bien ; par exemple, la prière est facile et sa récompense est grande, elles sont cinq dans la pratique et sont équivalentes à cinquante dans la balance des bonnes actions, et elles sont divisées pendant des moments appropriés pour que les âmes faibles ne se lassent pas. La prière en congrégation dépasse la prière accomplie seul de 27 degrés ; et quiconque prie ces prières surérogatoires qui suivent les prières obligatoires et qui sont au nombre de 12 rakâats, Allah lui construira une maison au paradis. Si l’homme accomplit les ablutions convenablement, puis dit :

-« Je témoigne qu’il n’y pas de divinité qu’Allah, l’Unique sans associé, et je témoigne que Mohammed est son serviteur et son messager ; O Mon Seigneur ! Mets-moi parmi ceux qui se repentent et mets-moi parmi ceux qui se purifient », les huit portes du paradis lui seront ouvertes et il entrera par la porte qu'il veut.


- modération : l' extension de ce hadith " O Mon Seigneur ! Mets-moi parmi ceux qui se repentent et mets-moi parmi ceux qui se purifient" est faible -

Les aumônes, si elles sont données avec une intention sincère pour Allah et proviennent d’un bon gain, alors Allah les acceptent de sa main droite et les fait fructifier pour celui qui les a données jusqu’à ce qu’elles soient comme une grande montagne, quelle grande récompense !

Pèlerins de la Maison d’Allah !

Par miséricorde envers ses serviteurs, Allah a mis beaucoup de portes pour se rapprocher de Lui et pour l’adoration comme la lecture du Coran, l’invocation, le jeûne et l’aumône. Le musulman ressent alors que les portes du Bien sont vastes et que les domaines de la bienfaisance ne sont pas restreints à un seul genre de bonnes actions, parce que l’adoration dans l’Islam a une signification (un sens) vaste qui dépasse les limites des adorations, elle rassemble aussi les travaux que nous accomplissons si nous avons une bonne intention, si nous les accomplissons pour plaire à Allah (qu'il soit exalté) et pour éviter les choses interdites.

Le fait que la compréhension de l’adoration soit vaste, a pour but de diriger les gens vers les œuvres de Bien afin qu’ils trouvent le bonheur en s’aidant mutuellement, et si l’adoration était le seul moyen d’obtenir les récompenses, les gens n’auraient pas accompli de bonnes actions et n’auraient pas fait le Bien.

L’Islam considère tout travail dans la société qui est utile comme une adoration parmi les meilleures adorations, si celui qui l’accomplit veut le bien et ne l’accomplit pas pour que les gens parlent de lui et qu’il ait une bonne renommée.

L’adoration n’est pas simplement l’abandon des plaisirs de ce monde et le fait de rester dans les mosquées, mais l’adoration a été prescrite dans l’Islam pour qu’elle soit la réalisation de la croyance et la mise en pratique de la croyance en ayant de bons comportements ; c’est la raison pour laquelle la compréhension de l’adoration ne correspond pas simplement à des rites et à des adorations qui sont accomplis dans des endroits précis et de façons précises, et elle n’est pas non plus simplement le fait de se diriger vers une direction précise, mais l’adoration englobe tous les domaines de la vie, Allah (qu'il soit exalté) a dit :

{L’obéissance à Allah et la bienfaisance ne consiste pas à s’orienter en direction de l’Est ou de l’Ouest mais ce sont le fait de celui qui a cru à Allah, au jour dernier, aux anges, au Livre et aux prophètes ; qui a donné l’argent, malgré son amour pour lui, aux proches, aux orphelins, aux miséreux, à l’étranger de passage}.

coeur Toute notre vie est une adoration ; le travail est une adoration, si l’homme sort pour travailler pour gagner de l’argent pour s’occuper de sa famille et les nourrir, ceci est une adoration, selon la parole du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

(Lorsque le musulman dépense de l’argent pour sa famille en espérant recevoir la récompense, c’est une aumône pour lui) rapporté par Mouslim.

coeur La recherche de la science est une adoration, plus exactement, c’est une obligation, selon la parole du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

(La recherche de la science est une obligation pour chaque musulman) rapporté par Ibn Majah.

coeur Etre bienfaisant envers les parents et s’occuper d’eux est une adoration, selon ce que le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) dit à l’homme qui vint prêter serment d’allégeance au messager pour l’hégire (hijrah) et la guerre sainte :

(Est-ce que l’un de tes parents est vivant ?) ; il dit :

- “Oui, les deux sont vivants” ; il dit :

(Veux-tu avoir la récompense d’Allah ?) ; il dit :

-« Oui ». il dit :

(Retournes à tes parents, et restes avec eux en étant bienfaisants envers eux) rapporté par Mouslim.

Garder les liens de parenté est une adoration, selon la parole du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

(Le lien de parenté est accroché au trône d’Allah et dit : “Celui qui me garde, Allah le gardera ; et celui qui me rompt, Allah le punira”) rapporté par Mouslim.


coeur Enlever quelque chose qui gêne les gens de la route est une adoration, selon la parole du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

(Il y avait sur la route une branche d’arbre qui gênait les gens, un homme l’enleva, il entra alors au paradis) rapporté par Ibn Majah.

coeur Avoir un visage souriant lorsque l’on rencontre les gens est une adoration, selon la parole du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

(Ne néglige rien parmi les bonnes œuvres, même si ce n’est que le fait de rencontrer ton frère avec un visage souriant) rapporté par Mouslim.


L’Imam An-Nawawi (qu’Allah lui fasse miséricorde) a dit :

-« Ceci est la preuve que les actes (tolérés) peuvent devenir de bonnes actions avec une intention sincère pour Allah ».

Mes frères en Islam !

L’adoration est une organisation complète pour la vie, et le fait de prendre une partie de l’adoration en négligeant les autres parties, n’est pas correct et est contraire à la guidée du messager (qu'Allah prie sur lui et le salue), Anass ibn Malik (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit :

-« Trois hommes vinrent aux maisons des femmes du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) pour les interroger au sujet de l’adoration du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) ; lorsqu’ils connurent l’adoration du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue), c’est comme s’ils trouvèrent qu’elle n’était pas nombreuse ; ils dirent alors :

-« Et où sommes-nous par rapport au prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue), ses péchés passés et futurs lui ont été pardonnés) ? ». Un parmi eux dit :

- “Moi, je prierai toujours toute la nuit”. Un autre dit :

- « Moi, je jeûnerai la journée et je ne romprai pas le jeûne ». et l’autre dit :

- “Moi, je laisse les femmes et je ne me marierai jamais”.

Le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) vint les voir et dit :

(Vous êtes ceux qui ont dit telle et telle parole ! Eh bien ! Je jure par Allah que je suis celui d’entre vous qui craint Allah le plus, mais je jeûne et je romps le jeûne ; je prie et je dors ; et je me marie ; donc, celui qui se détourne de ma Sounnah ne fait pas partie des miens) rapporté par Al-Boukhari.



-------------------------------------------------------------------------------------------

Deuxième sermon

Je vous recommande, ainsi qu’à moi-même, la crainte d’Allah (qu'il soit exalté).

Serviteurs d’Allah !

Protégez le bien que vous avez fait et les bienfaits que vous avez obtenu en continuant toujours à accomplir de bonnes actions.

Parmi les signes de l’acceptation du repentir et des actions, le fait que la situation du serviteur soit meilleure qu’elle ne l’était auparavant après l’accomplissement des bonnes actions; de même que parmi les signes de l’acceptation, le fait qu’Allah facilite au serviteur l’accomplissement d’autres bonnes actions, un pieux prédécesseur a dit :

-« La récompense de la bonne action est le fait d’accomplir ensuite une autre bonne action, et le châtiment de la mauvaise action est le fait de commettre ensuite une mauvaise action ».

Donc, les bonnes actions attirent les bonnes actions, et les mauvaises actions sont suivies par d’autres mauvaises actions ; un pieux prédécesseur a dit :

-« Celui qui trouve le fruit de ses actions dans ce monde, cela indique qu'il trouvera l’acceptation dans l’autre monde ».

Mes frères en Islam !

Le fait d’être assidu dans l’accomplissement des bonnes actions indique que le cœur est en contact avec son Créateur, ceci lui donne la force, la fermeté et l’attachement à Allah Le Puissant et Le Très Haut ; et certains savants considèrent que cet effet provient des sagesses pour lesquelles les invocations furent prescrites.

Le fait d’être assidu dans l’accomplissement des bonnes actions est l’action la plus aimée auprès d’Allah, comme il est rapporté dans le hadith Quoudsi :

(Et Mon serviteur ne se rapproche de Moi avec une chose plus aimée auprès de Moi que ce que Je lui ai ordonné, et Mon serviteur ne cesse de se rapprocher de Moi en accomplissant les actes surérogatoires jusqu’à que je l’aime) rapporté par Al-Boukhari.

Et parmi la guidée du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) le fait d’être assidu dans l’accomplissement des bonnes actions, Aïcha (qu'Allah soit satisfait d'elle) a dit :

-« Lorsqu’il accomplissait une action, il était assidu dans son accomplissement ; et lorsqu’il dormait la nuit (c.-à-d. sans se réveiller pour prier) ou lorsqu’il était malade, il priait pendant la journée 12 rakâats) rapporté par Mouslim.


Source : Cheikh Abdel-Baari At-Thoubéïti. Islamtoday.com



Dernière édition par layala le Sam 27 Mar - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oum Aïcha
Modératrice
avatar

Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: L’adoration dans l’Islam   Sam 27 Mar - 10:26

bismillahi

As salam aleikoum wa rahamtullahi wa barakatouhou

Oukhty barak Allahou fiki pour ton rappel. Peux tu juste citer ta source s'il te plais.

Salam aleikoum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L’adoration dans l’Islam   Sam 27 Mar - 16:35

Salam

sorry oukhti mais en copiant/collant, ça été oublié ..........lol

je te le remis

wa salam
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’adoration dans l’Islam   

Revenir en haut Aller en bas
 
L’adoration dans l’Islam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La pédophilie dans l'Islam
» Fêter et souhaiter les anniversaires dans l’Islam ?
» Jeux vidéos dans l'islam
» La place de la femme dans l'Islam
» Se baigner dans le respect de l'Islam...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fleurs du Firdaws :: Entre soeurs :: Le Coran, la sounnah, nos pieux prédécesseurs, les savants :: Rappels - Spiritualité - Sagesses-
Sauter vers: